Les Panama Papers menacent l’anonymat des sites pirates

Pirate button on computer keyboard.Décrits comme la plus grande fuite de documents de l’histoire, les Panama Papers nous révèlent comment les plus riches cachent leur fortune en évitant les taxes de leur pays.

Mais une entreprise offshore peut avoir un objectif légitime pour protéger l’anonymat.

Ainsi, ces documents nous révèlent les noms de 2 personnes dans l’affaire de Megaupload.

Le premier est Bram Van der Kolk, un programmeur et le second est Julius Bencko qui est un designer. Les 2 ont utilisé l’entreprise Mossack Fonseca pour créer leur compagnie Offshore. Tous les documents fuités proviennent de Mossack Fonseca.

Une entreprise offshore pour éviter les problèmes juridiques

Van der Kolk et Bencko sont recherchés par le gouvernement américain pour leur implication dans Megaupload. Mais leur entreprise dans les îles vierges britanniques n’a rien à voir avec Megaupload.

En fait, le seul objectif de cette entreprise Offshore était de cacher leurs liens avec Megaupload. Selon Van der Kolk, les îles vierges britanniques sont aux entreprises ce que le service Mega est aux fichiers. Cela permet d’être anonyme et de protéger sa vie privée.

Ces 2 personnes travaillaient sur un concurrent de Megaupload et ils voulaient éviter que Kim DotCom ne sache rien de leur projet.

Et il y a aussi des sites pirates qui sont enregistrés comme des entreprises Offshore pour éviter les problèmes juridiques.

En fait, la plupart des sites de torrent et des plateformes d’hébergement se trouvent dans des paradis fiscaux tels que les Seychelles, Panama, les îles vierges britanniques ou Jersey.

Ainsi, Reservella, l’entreprise mère de The Pirate Bay se trouve aux Seychelles. Kim DotCom a déclaré que Kolk et Bencko ont utilisé cette entreprise parce qu’ils avaient utilisé le code source de Megaupload pour créer leur service.

Les paradis fiscaux sont une plaie pour l’économie mondiale, mais ils sont aussi pratiques face à une politique de droit d’auteur qui est abusive.

De ce fait, il faut que les sites de Torrent puissent avoir des moyens pour échapper aux juridictions dont les gouvernements sont à la botte des ayants droit.

Dans le même temps, les utilisateurs doivent prendre leur précaution en protégeant leur anonymat avec un VPN tel que Hidemyass, NordVPN ou VyprVPN. Ils doivent également utiliser des adresses mails intraçables et des modes de paiement anonymes tels que le Bitcoin.