Hadopi : 9 millions d’avertissement pour 99 condamnations

HadopiLa Hadopi met les bouchées doubles depuis la fin de 2016.

L’autorité a eu des sueurs froides quand de nombreux responsables politiciens ont voulu sa disparition en 2016.

Pour justifier son existence, la Hadopi a augmenté le nombre d’avertissement avec l’ambition de traiter tous les dossiers transmis par les ayants-droits.

L’autorité peut remercier ces derniers, car ils ont fait un lobbying monstrueux pour maintenir cette autorité alors qu’elle a démontré son inefficacité face aux VPN tels que Hidemyass, VyprVPN ou Nord VPN.

En faisant le bilan depuis sa création, la Hadopi avait envoyé environ 7,5 mails d’avertissements et près de 650 000 courriers en recommandés.

On avait également 1300 dossiers transmis à la justice et la négligence caractérisée a concerné près de 5 300 personnes.

Et à la fin de janvier 2017, la Hadopi publie ces derniers chiffres avec 620 000 mails supplémentaires, 50 000 courriers en recommandé, 200 dossiers transmis à la justice et 600 infractions pour la négligence caractérisée.

Alors que le mois de janvier est calme dans tous les secteurs, la Hadopi a démarré en trombe.

Mais comment expliquer cette efficacité soudaine ? Et bien, on sait que la Hadopi triche sur ses méthodes de la riposte graduée.

Dans le cas des courriers recommandés, l’autorité n’attend plus les accusés de réception ce qui fait que toute lettre envoyée est compatibilisée.

Une méthode bien trouvée pour gonfler les chiffres. De plus, les condamnations en justice n’impliquent plus le viol strict du droit d’auteur, mais également les infractions secondaires comme la négligence caractérisée.

C’est une expression étrange, car la négligence ne devrait jamais être sanctionnée et la Hadopi devrait plutôt sensibiliser les gens à améliorer la sécurité de leur connexion.

A force de braquer les utilisateurs de cette manière, l’autorité va simplement les inciter à passer sous des VPN ce qui les rendra invisible aux yeux de la Hadopi. Et pour être honnête, ce ne sera pas une mauvaise chose quand on voit la tournure actuelle de cette autorité.