L’étude d’Hadopi sur Zone-Telechargement.ws

Le site Zone-Telechargement a été fermé par une opération de la gendarmerie et des ayants-droits à la fin de 2016.

Quelques mois plus tard, un clone réapparassait sur la toile sur le nom de domaine zone-telechargement.ws.

Après la fermeture des gros sites de téléchargement, il est fréquent que des clones prennent leurs places, mais voilà que Hadopi a décidé de publier une étude de cas sur ce nouveau site.

L’étude sera publié le 14 septembre 2017 et elle va nous permettre de comprendre le contenu du site, le modèle publicitaire, les visites et ceux qui sont derrière.

Dans son annonce, Hadopi estime que tout le contenu de Zone-Telechargement a été renouvelé. En d’autres termes, la fermeture du premier Zone-Telechargement n’a absolument rien changé et la grande scène médiatique de la fermeture était inutile.

Ensuite, la Hadopi nous dit également qu’il n’y a que quelques personnes qui alimentent tout le contenu du site pour bénéficier des publicités qui sont très rentables.

En même temps, Zone-Telechargement est une référence dans le piratage français et il est normal qu’il attire beaucoup d’utilisateurs et donc, de revenus publicitaires.

Et cette fois, les internautes français sont plus prudents, car la plupart passe par un VPN comme celui de Hidemyass, VyprVPN, NordVPN pour télécharger leurs contenus préférés.

Ce qu’on trouve moins normal est l’utilité de cette étude. Hadopi devrait promouvoir l’offre légale plutôt que de dire simplement que le nouveau Zone-Telechargement est aussi « méchant » que le premier.

Ensuite, on aura une nouvelle fermeture et de nouveau, des clones prendront leurs places.

On a l’impression que la Hadopi justifie son utilité par tous les moyens, car sa riposte graduée est un échec malgré une augmentation de son budget pour 2017. Une sorte de coquille vide qui n’a jamais rien compris au piratage et aux vrais motifs derrière.