Netflix se moque d’Hadopi avec sa série Narcos

Apple iPhone 5 screen with social media application Netflix in focus. Studio shot with macro lens."On sait que Netflix soigne parfaitement la campagne promotionnelle.

Pour la troisième saison de sa série Narcos, l’entreprise s’est moqué allègrement de la riposte graduée de la Hadopi.

Des acteurs de la série incitent les internautes à acheter un abonnement en jouant sur les symboles de la mafia.

Par exemple, un des acteurs nous dit qu’il faut payer le Cartel et que ce dernier ne se contentera pas d’envoyer une lettre recommandée ou un mail d’avertissement.

Un joli tacle à la riposte graduée d’Hadopi qui est facilement contourné avec des VPN comme Hidemyass, VyprVPN, NordVPN. Les internautes ont été ravis, mais Netflix n’a pas vraiment de leçon à donner à Hadopi.

En effet, Netflix est disponible dans le monde entier depuis quelques années, mais les catalogues internationaux sont toujours aussi pauvres comparé à celui des Etats-Unis.

Les internautes, qui s’abonnent à Netflix, n’ont jamais les meilleures séries américaines. La raison est que la plupart des séries possèdent des licences de distribution et ces dernières sont différentes pour chaque pays.

Ce n’est pas forcément la faute de Netflix et c’est pourquoi il tente de contourner cette limite en lançant ses propres séries. Mais ce n’est pas suffisant.

De plus, on ne doit pas oublier que Netflix a banni totalement les VPN en renforçant ses mesures et il a retourné sa veste sur la neutralité du net pour défendre ses intérêts.

Bien sûr, Netflix est une offre légale intéressante, mais le piratage possède l’avantage du gratuit et une offre illimitée. C’est bien de faire la publicité, mais c’est mieux de proposer une vraie alternative au piratage qui doit être abordable et aussi abondante dans tous les pays.