MuWire, une application anonyme de partage créé par le développeur de LimeWire

MuWire veut proposer une application de partage de fichier qui est anonyme et chiffrée par défaut. Pour le moment, elle n’a que quelques utilisateurs et donc, la vitesse des téléchargements est très lente. Mais c’est toujours une arme de plus pour renforcer le secteur des torrents et du partage de fichier.

LimeWire, une histoire du piratage

Très peu de gens connaissent LimeWire aujourd’hui. Mais il y a une dizaine d’années, c’était l’un des plus gros sites de torrent au monde. À la base, il avait commencé comme un logiciel de partage de musique. Et ce n’était pas un simple site web, mais une application de partage comme Gnutella, eMule ou Napster. On parle ici des premiers temps du piratage où on n’avait pas d’ayant-droit qui nous coursaient à travers le monde pour avoir téléchargé un épisode de Friends !

LimeWire était connu pour son interface intuitive et ses débits de téléchargement très rapides. Par la suite, les ayants-droits ont commencé à l’attaquer de tous les côtés jusqu’à fermer le site et l’application en même temps. Ce qui est remarquable est que les ayants-droits ont demandé des dommages et intérêts qui étaient supérieurs à la quantité d’argent en circulation sur terre !

La fermeture de LimeWire a aussi lancé la vague d’utilisation de VPN comme Cyberghost, VyprVPN, Hidemyass. Car les gens ont compris que les ayants-droits ne plaisantaient plus. À chaque fois qu’un site de torrent ferme, l’utilisation du VPN explose, ce qui ne fait que renforcer la sécurité des utilisateurs. Une sorte de cercle vertueux en somme !

10 ans après, le développeur revient avec MuWire

Le développeur de LimeWire est un certain Zlatin Balevsky. Et après la fermeture du site, il a pensé à le ressusciter sous une forme plus sécurisée. De plus, l’idée d’une application anonyme de partage de fichier, lui trottait dans la tête depuis très longtemps. Dans un premier temps, il s’est associé avec une autre personne pour faire revivre l’ancien LimeWire. Mais le projet s’est cassé la gueule, car l’associé en question n’a pas pu l’aider dans cette tâche.

Alors armé de ses seules mains, Balevsky décide de gravir la montagne toute seule. Il reprend le contrôle du nom de domaine de LimeWire (limewire.com/) et aujourd’hui, quand on accède à ce domaine, on peut télécharger une application pour Windows, appelée MuWire.

En apparence, MuWire est une application de partage de fichier anonyme comme on en trouve un peu partout sur le web. Mais la grande différence est qu’il n’utilise pas le P2P pur, mais l’I2P (Invisible Internet Project). Vous pouvez comparer l’I2P au réseau TOR, mais dédié au partage de fichier. Les communications et les transferts passent par plusieurs points ce qui fait c’est impossible d’intercepter les communications. De plus, le chiffrement est de bout en bout.

Les premiers tests de MuWire indiquent que c’est un logiciel qui est encore très lent et ce n’est pas utilisable dans la scène du piratage actuel. Mais vu la réputation de Balevsky, on peut s’attendre à ce qu’il s’améliore dans le futur. Vous pouvez le télécharger gratuitement et Balevsky a indiqué que c’était un projet sur son temps libre et qu’il ne prévoyait pas de gagner de l’argent avec.

(Visited 31 times, 1 visits today)

ECONOMISEZ 80% AVEC L’ABONNEMENT D’UN AN !

  • Appareils multiples - 1 licence vous permet d'utiliser 7 connexions simultanément
  • Plateformes multiples - iOS, Android, Mac, Windows PC et Linux
  • Grand réseau - 4806 serveurs dans plus de 61 pays

Économisez 80% : 2.45€ par mois