Proxy vs VPN : Quelles sont leurs différences

Quand vous lisez la description d’un proxy, alors vous apprendrez qu’un proxy vous permet de vous connecter à un serveur distant. Et vous lirez la même description pour un VPN.

Et vous pourriez vous dire que c’est la même chose. Mais est-ce qu’on peut dire qu’un deltaplane et un bombardier furtif sont la même chose ? Le proxy et le VPN sont similaires, mais sous le capot, le VPN apporte plus de sécurité. Toutefois, le proxy peut servir à l’occasion.

Qu’est-ce qu’un proxy ?

Avant les VPN comme Hidemyass, NordVPN, VyprVPN, on avait les proxys. Son seul objectif est de masquer votre adresse IP. Il existe plusieurs raisons pour modifier son adresse IP. La principale étant de contourner le blocage géographique sur certains sites.

Si vous fan de la BBC, alors vous pourriez utiliser un proxy pour avoir une adresse IP anglaise même si vous habitez en France. Étant donné que le lecteur de la BBC est gratuit et accessible aux internautes anglais, le proxy est idéal.

Le proxy est devenu populaire avec les jeux en ligne. Notamment ceux qui proposaient des récompenses dans le jeu.

Les joueurs utilisaient des proxys pour se faire passer pour plusieurs personnes et obtenir plusieurs récompenses. Étant donné que le jeu regardait principalement l’adresse IP pour détecter les fraudes, le proxy était assez pratique.

Proxy servers list header. The word "Proxy" is lined with gold letters on wooden planks. 3D illustration pic

Les inconvénients du proxy

Donc en apparence, le proxy cache votre adresse IP. Et vous avez l’impression d’être anonyme. Mais le plus important n’est pas de cacher l’IP, mais de chiffrer votre connexion. Et les proxys chiffrés sont rares et ils coutent autant qu’un VPN tel que Hidemyass, NordVPN, VyprVPN.

De ce fait, il vaut mieux passer directement par le VPN. Quand vous vous connectez à un serveur proxy, votre connexion passe en clair.

Cela signifie que le propriétaire du serveur proxy peut intercepter votre connexion. Et comme les serveurs sont chers, alors les propriétaires se rémunèrent en vendant vos données personnelles.

On ne compte plus les cas où les utilisateurs ont été trompés parce qu’ils utilisaient uniquement des proxys. Le proxy ne vous servira pas non plus dans les Wifi publics.

Ces derniers sont très dangereux, car ils sont aussi ouverts que possible. On a des pirates qui scannent constamment ces réseaux publics pour trouver des appareils vulnérables. Et votre téléphone sous proxy va être une vraie passoire.

Les différents types de proxy

Il existe 2 types de proxy, le serveur HTTP et le SOCKS.

Le serveur proxy HTTP

Le proxy HTTP est le plus ancien des proxys. Et c’est ce que vous trouverez si vous cherchez des serveurs proxys en ligne. Son seul objectif est de rediriger le trafic HTTP, c’est à dire celui de votre navigateur web. On l’utilise en fournissant l’adresse du serveur proxy dans les paramètres du navigateur.

On a également des extensions pour Chrome ou Firefox qui le font automatiquement. Son principal avantage est qu’on peut le configurer en quelques secondes.

Son principal inconvénient est qu’il ne protégera que votre navigateur. Si vous utilisez un logiciel de torrent, alors le proxy HTTP est inutile.

Le proxy SOCKS

Le proxy SOCKS est beaucoup plus avancé et si vous voulez l’utiliser, privilégiez SOCKS5. A la base, SOCKS était un protocole pour faciliter le paramétrage d’un pare-feu. Il a évolué ensuite pour devenir un outil pour contourner la censure dans certains pays. C’était avant l’avènement des VPNs.

Le principal avantage du SOCK est qu’il peut fonctionner avec n’importe quel logiciel qui supporte le protocole TCP/IP et UDP. Cela signifie que vous pouvez l’utiliser pour votre logiciel de torrent, vos navigateurs, votre messagerie.

Il se rapproche du VPN de Hidemyass, NordVPN, VyprVPN, mais il souffre d’une lacune majeure. Vous devez configurer le proxy SOCK sur chaque application qui se connecte à internet.

Vous pourriez le faire si vous aviez un PC. Mais imaginons que vous avec un ordinateur, une tablette et un Smartphone et vous serez submergé par les configurations qu’il faut faire.

Le proxy SOCK est intéressant si vous êtes dans un réseau restreint et vous voulez une sécurité minimale. Il peut également servir dans des pays où les VPN sont souvent bloqués.

Hand front of blackboard

Les cas rares de l’utilité d’un proxy

Cependant, le proxy est plus léger qu’un VPN. Le VPN doit gérer les serveurs de connexion, mais surtout, il doit proposer un chiffrement à toute épreuve.

Donc, le proxy est plus léger et vous aurez une connexion plus fluide. Le proxy peut être aussi utile dans des réseaux internes très restreints. On peut citer les universités ou les entreprises.

Dans ces réseaux saturés, le VPN peut fonctionner, mais parfois, il aura dû mal. Dans ces cas, le proxy peut vous sauver la mise à l’occasion.

Cependant, des fournisseurs comme VyprVPN proposent désormais des solutions spéciales pour les entreprises et les universités. Cela signifie que vous n’avez aucune raison pour utiliser un proxy alors que les VPN proposent tous les avantages sans aucun inconvénient.

Le proxy SOCKS contre le VPN

On pourrait penser que le proxy SOCKS est similaire au VPN. Mais le principal atout d’un logiciel de Hidemyass, NordVPN, VyprVPN est que vous l’installez sur une machine et il protégera tous vos logiciels.

Vous n’avez pas besoin de le configurer au cas par cas. Le gain de temps est énorme. De plus, le chiffrement du VPN est beaucoup plus solide.

Non seulement, vous pouvez avoir une connexion VPN fonctionnelle en quelques secondes, mais c’est aussi la plus sécurisée. Le proxy SOCK a également dû mal avec les appareils mobiles.

En revanche, les fournisseurs VPN propose des applications dédiées pour Android et iOS. Vous téléchargez l’application, vous fournissez votre nom d’utilisateur et mot de passe et c’est tout.

Oui, mais le proxy est gratuit

C’est un argument qu’on entend souvent. Pourquoi paierais-je 10 dollars par mois pour un VPN alors que je peux avoir gratuitement un proxy ? On l’a déjà mentionné, mais les serveurs proxys ne tombent pas du ciel. Les administrateurs vont le monétiser d’une façon ou d’une autre.

Et en général, ils vont aspirer vos données personnelles pour les vendre à des annonceurs. Et sur des serveurs particulièrement douteux, vous pouvez vous faire pirater directement.

Ensuite, il y a les proxys payants. Il proposent une bonne sécurité, mais le prix est équivalent à un VPN. De ce fait, il vaut mieux choisir un VPN. On aura la meilleure sécurité, la meilleure vitesse et un support du logiciel pour toutes ces plateformes.

Si c’est gratuit, vous serez le produit d’une façon ou d’une autre. Enfin, si vous prenez l’abonnement de 12 mois chez un fournisseur VPN comme Hidemyass, NordVPN, VyprVPN. Alors, il vous donnera une remise pouvant aller jusqu’à 50 %. Vous pourriez croire que c’est simplement de la publicité.

Mais de nombreux pays comme la Chine tentent de bannir les VPNs. Et jusqu’à aujourd’hui, ils n’y sont jamais arrivés. Le proxy était intéressant il y a une dizaine d’années. Aujourd’hui, le VPN fait mieux dans tous les domaines à un meilleur prix. Que demander de plus ?