Comment contourner Hadopi ?

Cela fait désormais 9 ans que la Hadopi existe pour lutter contre le piratage sur internet. Et en 9 ans, le bilan de cette autorité est rachitique à tous les niveaux.

Non seulement, elle n’a pas réduit le piratage, mais elle a montré son inefficacité à s’adapter à de nombreux nouveaux défis.

Les missions de la Hadopi

Afin de comprendre comment contourner hadopi, il est important d’assimiler son fonctionnement. On utilise souvent le raccourci que la Hadopi lutte contre le piratage.

En fait, son vrai objectif est qu’on n’a pas fait tout ce qu’il faut pour empêcher le piratage. C’est un détail, mais qui aura son importance si on fait de l’antipication sur le futur de Hadopi. La Hadopi a été créée en 2009 et elle est chargée de plusieurs missions.

  • Promouvoir l’offre légale – La Hadopi doit proposer toutes les alternatives légales aux pirates. Elle possède un site offrelegale.fr où vous pouvez trouver toutes les plateformes françaises.
  • Combattre le piratage – On la connait surtout pour cet aspect. La Hadopi a été chargée par les ayants-droits du cinéma et de la musique de poursuivre les internautes français. Cela concerne uniquement la musique, les films et les séries TV. Hadopi ne peut rien contre vous si vous téléchargez illégalement un jeu vidéo ou un livre. Car les ayants-droits de ces secteurs se chargent eux-mêmes de faire la police. On ignore si c’est une bonne nouvelle ou non.
  • Charger de faire respecter le DRM – Le DRM (Digital Right Management) est une véritable plaie pour les consommateurs. Il permet aux ayants-droits de protéger numériquement leurs fichiers. Mais les abus sont tels qu’un utilisateur ne peut pas consommer l’oeuvre qu’il a pourtant acheté. La Hadopi se charge ainsi que les DRM respectent bien la liberté du consommateur.
  • Promouvoir des outils de sécurité – Par exemple, la Hadopi peut demander aux parents d’installer un logiciel de contrôle parental. Cela permet de protéger la connexion utilisée par leurs enfants.

Sur les 4 missions, la Hadopi ne sanctionne que le piratage. Il y a une seule personne qui promeut l’offre légale chez l’autorité. Elle n’a jamais fait plier les ayants-droits sur les abus de DRM.

Et elle n’a jamais mené une campagne de sensibilisation sur les outils de sécurité. En bref, la Hadopi est un outil, entièrement aux services des ayants-droits sous un déguisement gouvernemental. Et donc, ce n’est pas surprenant que tout le monde cherche comment contourner hadopi.

Comment fonctionne Hadopi ?

La Hadopi fonctionne en identifiant l’adresse IP et en déclenchant la riposte graduée. La Hadopi ne surveille pas les internautes. À la place, elle a chargé une société, TMG, de le faire à la place. La Hadopi collecte uniquement les adresses IP obtenues par les ayants-droits.

Comment Hadopi connait votre adresse IP sur un site de torrent ?

Le processus d’identification est assez simple. Les ayants-droits ont une liste de fichiers qui leur appartient. Quand un de ces fichiers est partagé sur un site de torrent, alors la société TMG note toutes les adresses IP qui la téléchargent. Cela ne fonctionne sur un tracker de torrent public où toutes les informations disponibles.

Mais il se pourrait que TMG puisse également fouiner dans les trackers privés. Une fois que l’adresse IP est associée à un fichier, alors TMG le transmet à la Hadopi.

Cette dernière va déterminer si l’internaute est coupable de piratage. Et le cas échéant, il va déclencher sa riposte graduée.

La riposte graduée de la Hadopi

Aussi célèbre que détestée, la riposte graduée de la Hadopi se compose en 3 étapes. Heureusement, l’autorité ne sanctionne pas directement. Il donne sa chance au piratage pour se repentir.

Le mail d’avertissement

C’est l’avertissement le plus courant. Quand Hadopi estime que vous avez téléchargé illégalement une oeuvre. Il vous enverra un mail d’avertissement. Ce mail contiendra le nom du fichier que vous avez téléchargé, la date et des moyens d'empêcher que cela se reproduise.

On en revient à la nuance de la culpabilité. La Hadopi ne vous accuse pas de pirater. Elle vous accuse que votre connexion ait servi à pirater. Car il est possible que ce soit votre voisin qui l’ait piraté. La Hadopi se fiche de la personne, mais uniquement de l’adresse IP. C’est ce qu’on appelle la négligence caractérisée.

Le courrier recommandé

Après le premier avertissement, vous aurez un courrier recommandé par la poste. On entre déjà dans une zone sensible. Car le courrier recommandé de la Hadopi signifie que votre adresse IP a été détectée à 2 reprises.

Certains négligent souvent le mail d’avertissement. Mais ce dernier implique que la Hadopi possède déjà votre adresse IP et qu’il ne faudra plus se faire attraper. D’où l’intérêt de comment contourner hadopi avant même qu’elle ne s’intéresse à vous.

La poursuite judiciaire

La pire des sanctions. Vous recevrez un second courrier recommandé. Il vous indiquera que votre dossier pourrait faire l’objet de poursuite judiciaire. Le terme pourrait est important.

Car cela implique juste que votre dossier a été transmis au parquet. Et quand on regarde le graphique de la riposte graduée d’Hadopi. Alors, on voit une pyramide inversée. Des millions de mails d’avertissement pour quelques poursuites judiciaires en 9 ans d’existence.

Une Seedbox pour contourner la Hadopi

La Hadopi peut faire peur à l’internaute lambda. C’est toujours une crise de stress de recevoir le premier mail d’avertissement. Et de s’apercevoir qu’on n’a pas fait attention. Mais on vous propose 3 excellents outils pour comment contourner hadopi. On a le Seedbox, le réseau Usenet et les VPNs.

La Seedbox est un serveur que vous louez pour télécharger à votre place. Normalement, pour télécharger du torrent, vous utilisez un logiciel de torrent et votre propre connexion.

Et bien, la Seedbox vous évite d’utiliser votre connexion. Son principal avantage est que vous aurez une machine dédiée au téléchargement de torrent. Vous aurez également la bande passante d’un Data Center.

Donc, beaucoup plus rapide que la fibre optique. Et surtout, la Hadopi ne verra que l’adresse IP du serveur, jamais la votre. Une fois que la Seedbox a téléchargé vos fichiers. Vous pourrez les obtenir par FTP ou le téléchargement.

Cela signifie qu’avec la Seedbox, vous bénéficiez de la vitesse de téléchargement direct. L’inconvénient est que la Seedbox implique un cout supplémentaire. Cela dépend de l’espace et de la performance, mais vous pouvez avoir une Seedbox allant de 10 à 50 euros par mois.

Le réseau Usenet

Avant internet, on avait Usenet. Et malgré son ancienneté, Usenet est très populaire sur comment contourner hadopi. Mais son fonctionnement est très différent.

En premier lieu, l’accès à Usenet est généralement payant. Il faudra passer par des fournisseurs comme Newshosting ou Usenet Server.

Ensuite, vous aurez besoin d’un logiciel d’Usenet. En termes simples, Usenet est comme un forum avec des catégories (des Newsgroups) pour chaque type de contenu.

Vous avez news pour les actualités, le com pour l’information et le bin pour les fichiers binaires. C’est les groupes binaires qui nous intéressent.

Car dans ces groupes, on peut trouver tous les contenus imaginables. Usenet est totalement invulnérable à la censure. Un fichier sur Usenet est souvent fractionné et distribué sur plusieurs serveurs. Même si un fournisseur Usenet se fait bloquer, le fichier sera toujours disponible chez un autre.

Et oubliez la lenteur des téléchargements. Usenet vous propose une vitesse 1000 fois plus rapide. C’est l’une des principales raisons pour laquelle c’est payant.

Newshosting et Usenet Server, les meilleurs fournisseurs Usenet

Un autre critère d’excellent pour Usenet est la durée de rétention. Elle indique la période où un fournisseur Usenet va garder le fichier sur son serveur. Tous les fournisseurs proposent une durée de rétention supérieure à 1 000 jours. Certains dépassent les 3 000 jours.

C’est-à-dire que si quelqu’un publie un fichier sur Usenet en 2018, alors il sera encore disponible en 2026. C’est largement supérieur à l’existence d’un fichier de torrent.

Parmi les meilleurs fournisseurs d’Usenet, on a Newshosting et Usenet Server. Newshosting propose une durée de rétention de 3 600 jours et plus de 100 000 newsgroups. Il garantit aussi une complétion de 99 %. Comme on l’a mentionné, les fichiers sur Usenet sont toujours fractionnés.

Et la complétion garantit que vos fichiers seront toujours complets. Newshosting est également connu pour proposer un navigateur dédié à Usenet. Pour les novices, c’est idéal s’ils ne sont pas à l’aise avec un logiciel d’Usenet.

Usenet Server est de la vieille garde. Datant de plus d’une décennie, il s’est bâti une excellente réputation. Une bonne protection de la vie privée grâce au SSL. Une durée de rétention de plus de 3600 jours. 105 000 Newsgroups sur tous les sujets imaginables. Il est également l’un des moins chers puisqu’il est de 8 dollars par mois pour un abonnement annuel.

Et pour ce prix, on bénéficie aussi d’un VPN pour renforcer l’anonymat. Mais sa configuration nécessite un peu de connaissances. Notre conseil ? Commencez par Newshosting pour débuter sur Usenet et ensuite, basculez sur Usenet Server.

Les VPNs

Même si des fournisseurs Usenet peuvent proposer un VPN. Ce ne sera jamais aussi performant qu’un VPN dédié. Quand vous choisissez un VPN comme Hidemyass, alors vous pouvez protéger tous vos appareils. C’est-à-dire que vous saurez comment contourner Hadopi sur votre Smartphone comme sur votre téléviseur.

De plus, le VPN va beaucoup plus loin que n’importe quel outil de sécurité. Si vous cherchez une sécurité draconienne par rapport à la surveillance gouvernementale, alors le double VPN de Hidemyass est le meilleur choix. Une connexion qui passe par 2 chiffrements sur 2 serveurs différents.

On ne présente plus NordVPN. Elu comme le meilleur VPN de l’année à plusieurs reprises, NordVPN reste l’un des ténors du secteur. La plus grande toile de serveurs.

Une vitesse optimale et une excellente protection de la vie privée. Sa facilité d’utilisation est déconcertante. NordVPN est le choix indiqué pour ceux qui débutent dans les VPNs.

Enfin, VyprVPN est le VPN le plus rapide du marché. Il est apprécié par les streamers et les joueurs en ligne. Une latence minimale et une sécurité à toute épreuve. VyprVPN est le seul qui propose le protocole Chameleon. Il permet de cacher le fait que vous utilisez un VPN. En effet, certains pays comme la Chine bloquent les VPN.

Chameleon brouille les données de votre connexion VPN. Une entité, qui vous surveille, aura l’impression que vous utilisez une connexion normale. VyprVPN est légèrement plus cher, mais il ne fait aucun compromis sur la vitesse et la sécurité.

Lock. Internet Security

En conclusion

On voit que des autorités gouvernementales ne font pas le poids contre les outils pour comment contourner hadopi. Que ce soit la Seedbox, le réseau Usenet ou les VPNs, ils sont conçus pour offrir le maximum de liberté.

Vous pouvez aussi les combiner entre eux. Un VPN dédié de chez Hidemyass, NordVPN, VyprVPN avec une bonne Seedbox et vous serez invisible aux yeux de la Hadopi.

Tous ces outils sont payants, mais le prix n’est que de quelques dollars par mois. Alors que les avantages sont incalculables. Quand on a téléchargé une fois avec une Seedbox ou un VPN, alors on se demande comment on a fait pour vivre sans.