Qu’est-ce que le piratage et comment s’en protéger ?

Au cours des dernières années, le piratage a pulvérisé tous les records. Toutes les semaines, on entend que les données de millions de personnes ont été compromises.

Mais chaque piratage est différent et les pirates vont utiliser différents moyens pour accéder à vos données personnelles.

Qu’est-ce que le piratage ?

Le piratage consiste pour une personne à tenter d’accéder à vos données personnelles. C’est une forme de vol. Une intrusion non autorisée dans votre vie numérique de la même manière qu’un voleur entrerait dans votre maison. Le niveau de piratage peut être variable.

Si votre voisin arrive à utiliser votre Wifi sans votre autorisation, c’est du piratage. Et si quelqu’un met la main sur les données de votre carte de crédit, alors c’est également du piratage.

Comme la technologie nous donne énormément de moyens de nous connecter, c’est autant de points d’entrées pour les pirates.

Cela dépend également des cibles. Dans la plupart des cas, vous aurez les 3 principales menaces. Le phishing, le virus ou le piratage de vos réseaux.

Pirate button on computer keyboard.

Le phishing

La tactique du phishing est le piratage le plus populaire. Il consiste à se faire passer pour un site ou une personne légitime.

Par exemple, vous recevez un mail, vous disant qu’il y a un problème avec votre compte bancaire en ligne. Le message vous incitera à vous connecter à un lien dans le message pour réinitialiser votre mot de passe ou autre.

Quand vous cliquez sur le lien, vous allez arriver sur un site qui ressemble à un celui de votre banque. Mais en réalité, c’est un site de phishing.

Il reprend le design du site légitime et si vous fournissez vos informations sensibles, le pirate pourra les récupérer en toute tranquillité.

Il existe différents moyens de combattre le phishing. La première est que votre banque ou autre institution ne vous demandera jamais des informations sensibles par un simple mail. Il faut aussi regarder attentivement le site où vous connectez. Est-ce que l’URL est exactement identique et est-ce que le certificat de sécurité SSL est conforme.

Ce dernier est l’icône en forme de cadenas, indiquant un site qui utilise le chiffrement. Enfin, vous avez également des suites de sécurité qui détectent les URLs de phishing.

Le virus

De nos jours, le virus est moins populaire. Mais il possède de nombreuses variantes. Un virus est un programme qui se cache dans un autre programme.

Cela peut être une pièce jointe ou une publicité malveillante. Si vous avez l’habitude de télécharger sur des sites de torrent, alors les publicités malveillantes sont un risque non négligeable.

On a également le Ransomware qui chiffre toutes les données de votre machine et le pirate va demander une rançon. Le cheval de Troie est également une autre variante.

C’est un programme qui permet au pirate de prendre le contrôle de votre machine. Contre les virus, quelques précautions suffisent. Premièrement, ne cliquez jamais sur une pièce jointe d’un mail inconnu.

Les virus sont aussi populaires sur les Smartphones. Donc, ne téléchargez jamais une application d’une source inconnue. Ensuite, installez une bonne suite de sécurité pour détecter tous les logiciels malveillants. Et mettez à jour régulièrement votre base de données virale.

L’accès au réseau

On a parlé de votre voisin qui pirate votre connexion Wifi, mais ce dernier peut être une vraie passoire pour votre sécurité numérique.

Par exemple, on trouve énormément de bornes Wifi publiques. Vous en trouvez chez le McDo, dans les gares ou les aéroports. Pour que tout le monde puisse s’y connecter, ces Wifis publics n’ont aucun mot de passe. Ils ont ouvert par défaut.

Même si vous êtes content de profiter d’une connexion Wifi gratuite. Sachez également qu’il y a de nombreux pirates qui scannent ces réseaux. Dès que vous connectez, il pourront vous pirater.

C’est une véritable passerelle à votre machine. Mais on peut se protéger efficacement sur ces bornes publiques. La meilleure solution est d’utiliser un VPN comme celui de Hidemyass, NordVPN, VyprVPN. Le VPN va chiffrer votre connexion. De ce fait, le pirate ne pourra plus intercepter votre connexion.

Les fournisseurs VPN proposent des logiciels VPN pour toutes les plateformes. Donc, vous pourrez protéger votre Laptop et votre Smartphone sans aucun problème.

Le piratage du Wifi peut devenir extrêmement dangereux. Si vous avez l’habitude de vous connecter aux mêmes bornes Wifi, alors le pirate connaitra cette habitude et les exploitera contre vous.

Il va utiliser votre machine comme un point d’entrée généralisée. Comme on est connecté en permanence, alors on peut négliger de sécuriser sa connexion. Mais une fois que le pirate est entré, alors il est difficile de s’en débarrasser.

L’hygiène numérique contre le piratage

Le piratage a de nombreux visages, mais ces visages ont le même corps. Une fois qu’on prend les précautions de base, alors on peut se protéger contre 90 % des attaques. Parmi les précautions, on conseille :

  • De sécuriser sa connexion avec un VPN de Hidemyass, NordVPN, VyprVPN dans la mesure du possible. L’avantage du VPN est qu’il peut protéger tous vos appareils. Que ce soit à la maison, au bureau ou pendant vos voyages. Les prix des VPNs sont assez abordables par rapport à la sécurité qu’il procure.
  • Installez une bonne suite de sécurité. Avec toutes ces menaces, un antivirus ne suffit pas. Une suite de sécurité combine le pare-feu, un antivirus, un anti-phishing. Certaines suites proposent aussi des coffres-forts numériques pour protéger vos informations les plus sensibles.
  • Méfiez-vous des mails inconnus. C’est valable aussi pour les applications de source inconnue. On pourrait penser que tout le monde applique ce conseil. Mais le phishing reste le moyen le plus efficace pour vous faire cliquer sur un lien malveillant. Les liens malveillants circulent aussi sur les réseaux sociaux et les messageries. On ne fait pas forcément attention à un lien envoyé par un ami. Et on clique dessus de manière instinctive. Si le téléphone de cet ami est infecté, alors cela peut provoquer une propagation fulgurante.
  • Mettez à jour vos systèmes. C’est également un conseil de longue date. Mais très peu de gens l’appliquent. Assurez-vous que votre système d’exploitation bénéficie des dernières mises à jour. La même chose est valable pour vos applications. Aujourd’hui, la plupart des mises à jour sont automatisées. Donc, il n’y a aucune excuse pour ne pas le faire.
  • Faites attention à vos mots de passe. Il n’est pas rare d’avoir une dizaine de comptes pour ses réseaux sociaux, ses sites marchands ou des webmails. Il faut un mot de passe solide et différent pour chaque service. Si vous utilisez un mot de passe différent, alors vous réduisez les dégâts d’un piratage. Mais si vous utilisez le même mot de passe pour votre mail et votre banque en ligne, alors le pirate peut y accéder en un seul coup. Mais peut-être que vous n’avez pas envie de vous souvenir de chaque mot de passe. Alors, utilisez un gestionnaire de mot de passe. C’est efficace, très sécurisé et vous permet de générer des mots à la volée pour chacun de vos services.

En conclusion

On voit qu’on peut se protéger assez facilement contre le piratage. Les précautions basiques suffisent dans la plupart des cas. On peut citer la sécurisation de sa connexion avec un VPN comme celui de Hidemyass, NordVPN, VyprVPN.

L’installation d’une suite de sécurité. Se méfier des mails et des applications inconnus. Et un générateur de mot de passe vous permettra d’avoir des mots de passe forts et différents pour chaque service pour réduire les dégâts même quand vous êtes compromis.