Meilleur VPN Russie : Découvrez notre sélection

La Russie. Le pays de la Vodka, du caviar et des maitres du jeu d’échec. Mais depuis l’arrivée de Poutine au pouvoir, la Russie est également devenue un pays qui pratique systématiquement la censure.

Quand on regarde son évolution, on se rend compte que la Sainte Patrie veut ressembler énormément à son grand frère chinois. Une censure généralisée, des sites internationaux bloqués, mais également la pression des ayants-droits.

Des VPN comme Hidemyass, NordVPN, VyprVPN sont parmi le meilleur vpn russie. Mais on doit également comprendre les différentes menaces sur la vie privée quand vous voyagez dans ce pays.

L’évolution de la Russie vers la censure

Il y a une dizaine d’années, la Russie était un pays assez libre comparé à ses homologues occidentaux. C’est difficile à croire vu la réputation du gouvernement en place.

Mais la liberté d’expression était plus importante et de nombreux sites de torrent étaient hébergés en Russie. Quand le pays est devenu une véritable puissance à partir de 2014, le ton a changé.

Quand le marché russe s’est ouvert au monde, les ayants-droits américains (toujours les mêmes) et européens ont débarqué. Ils ont accusé la Russie d’être le plus grand pirate au monde.

Et ils ont exigé des lois de plus en plus strictes contre le piratage. Mais ils ne connaissaient pas le gouvernement de Poutine. Car celui-ci a profité de la lutte contre le piratage pour verrouiller tout le reste.

La censure est apparue ainsi qu’une attaque de plus en plus massive sur des VPN comme Hidemyass, NordVPN, VyprVPN.

La censure russe sur les médias internationaux

Dans le passé, la Russie censurait déjà des sites internationaux. Mais depuis environ 5 ans, la censure est systématique. La plupart des médias et des plateformes internationaux sont bloqués en Russie.

Ce blocage est apparu à partir de 2013 lorsque les manifestations anti-poutine ont pris de l’ampleur. En plus de la lutte contre le piratage, la Russie a utilisé le prétexte de la lutte contre le terrorisme. Et comme on a vu chez d’autres pays occidentaux, c’est un combat fourre-tout où on peut censurer tout et n’importe quoi.

Si vous allez en Russie aujourd’hui, alors vous devrez avoir un meilleur vpn russie comme Hidemyass, NordVPN, VyprVPN pour continuer d’accéder à vos sites préférés. Dans certains cas, même les services de Google sont bloqués. Mais ça dépend également des fournisseurs VPN.

La loi des blogueurs en Russie

En 2014, la Russie a voté ce qu’on appelle comme la loi des blogueurs. L’objectif était d’identifier les blogueurs russes qui critiquaient le Kremlin.

Le gouvernement russe a exigé que toutes les plateformes, utilisées par des citoyens russes, stockent les données de ces citoyens sur le sol russe. Le but était limpide. Si la Russie pouvait accéder à ces données, alors elle pouvait identifier facilement les dissidents.

Mais cette loi a eu un dommage collatéral sur les VPN. La force d’un VPN est qu’en général, il n’enregistre aucune donnée sur l’utilisateur.

On la connait comme la politique de zéro donnée. Par exemple, NordVPN ne garde aucune donnée sur leurs utilisateurs. En revanche, Hidemyass et VyprVPN gardent quelques informations, mais ils sont hébergé dans d’autres pays.

La Russie voulait que ces données soient rapatriées sur son sol afin de pouvoir les contrôler. Cela a lancé une guerre contre les VPN qui dure jusqu’à aujourd’hui.

De ce fait, si vous devez choisir le meilleur VPN Russie, vous devez choisir celui qui n’a aucun lien physique avec la Russie. Son siège social et ses serveurs doivent être à l’extérieur de la Russie.

Le ban des VPNs

Suivant l’exemple de la Chine, la Russie a banni certains VPNs à partir de 2017. Le prétexte est le même. Que ce soit la Chine ou la Russie, les deux voulaient que les fournisseurs VPN aient une licence nationale avant de pouvoir proposer leurs services.

Et si le fournisseur s’enregistrait, alors il était obligé d’obéir aux lois russes, notamment sur la censure. Ainsi, un VPN purement russe doit bloquer les médias internationaux, ce qui est ironique pour un VPN dont la principale fonction est de casser la censure.

Mais la Russie n’a pas les mêmes capacités que la Chine. Et son ban des VPN a été une vraie pagaille. Comme il a voulu bloquer toutes les adresses IP des VPN, il a aussi bloqué des milliers de sites légitimes. La censure est comme une épée sans manche. Si vous la tenez, alors elle vous coupera à coup sûr.

L’interdiction sur Telegram

En 2018, la Russie a interdit l’application Telegram. C’est une messagerie qui était très populaire dans le pays. Et le gouvernement l’a bloqué sous prétexte qu’elle abritait de nombreux groupes extrémistes. Mais on peut dire la même chose de WhatsApp.

Et les autorités russes se sont encore pris le pied dans le tapis. Comme Telegram passe par des serveurs d’Amazon et de Google, et que les Russes ont bloqué toutes les adresses IP.

Alors, des services comme Gmail et des sites ont cessé de fonctionner. Le ban a été annulé en catimini. Mais le message est clair. La Russie va augmenter sa censure dans les prochaines années et il faudra se tenir prêt.

Comment protéger sa vie privée quand on voyage en Russie ?

Si vous devez voyager en Russie, quelques précautions s’imposent. En premier lieu, installez un des meilleur vpn russie que vous pouvez trouver chez Hidemyass, NordVPN, VyprVPN.

Ils fonctionnent correctement pour le moment. Et n’oubliez pas d’installer le logiciel pour votre laptop, mais également pour vos mobiles.

L’important en Russie est qu’à aucun moment, vous ne devez naviguer sans un VPN. Si vous avez une application VPN sur votre mobile, alors vous pouvez utiliser des réseaux Wifi sans aucun souci. La censure de la Russie n’est pas une chape de plomb.

A la place, elle va censurer des informations bien précises et vous ne saurez même pas que vous êtes victime de censure. C’est pourquoi l’utilisation d’un VPN garantit que vous aurez une liberté de naviguer sur le web sans aucune restriction.

Concernant vos logiciels VPN, assurez-vous d’activer toujours l’option Kill Switch. Elle permet de couper votre connexion internet si votre VPN est indisponible. Cela vous évite d’être vulnérable même pendant quelques minutes.