Le problème de la publicité ne date pas du web. Même dans les films des années 1980, notamment dans la comédie « Le gendarme et les extraterrestres » de Louis de Funès, on considérait déjà la publicité comme le fléau des temps modernes.

Mais même de Funès n’aurait pas prévu que cette publicité allait envahir chacun de nos petits écrans.

Mais surtout, c’est la surveillance derrière qui est problématique. Parce que vous voyez une bannière de publicité, vous ignorez quels sont les mécanismes derrière.

Le principe de la publicité ciblée

Quand on promeut des VPNs comme Cyberghost, VyprVPN ou NordVPN, on dit souvent qu’ils permettent de bloquer la publicité ciblée.

Mais comment ça marche ? On prend un simple exemple. Vous cherchez le meilleur bloqueur de pub sur Google.

Ce dernier va vous afficher plusieurs requêtes sinon, vous ne seriez pas en train de lire cet article. Mais ce n’est le plus important.

Regardez bien les publicités qui vont s’afficher sur vos sites préférés dans les prochains jours.

Dans la majorité des cas, vous aurez des pubs qui vont vous promettre de bloquer la publicité. Eh oui, la pub n’a pas de limite.

Elle est capable de vous balancer des publicités pour bloquer la publicité.

Mais comment ça fonctionne ? Quand vous tapez la requête du meilleur bloqueur de pub, Google l’a enregistré et l’a ajouté à votre profil Google. Vous pourriez que vous faites des recherches en anonyme.

Cela ne fonctionnera pas, car Google peut aussi connaitre l'empreinte de votre ordinateur, vous pister via Gmail, etc.

On sait qu’il utilise le contenu des mails pour vous proposer de la publicité. De ce fait, même si vous tentez de rester anonyme, vous êtes foutu du moment que vous utilisez un seul service de Google.

On ne peut pas contourner la publicité

Cela nous amène à un constant navrant qu’il est impossible de se protéger de la publicité. Vous pouvez la bloquer entièrement, mais vous n'empêcherez pas sa création.

C’est comme la pluie. Vous ne pouvez pas l’arrêter avec un bouton, mais il suffit de prendre un parapluie. Et un bloqueur de pub est votre parapluie et votre bouclier contre les publicités.

Vous pourriez être inondé constamment de pubs, mais si vous utilisez de bons bloqueurs de pub, alors vous êtes plus ou moins tranquilles.

Et nous avons utilisé le pluriel, car de la même façon que les publicités ont plusieurs formes, leurs blocages doivent être aussi variables.

Les types de bloqueur de pub

L’efficacité d’un bloqueur de pub dépendra de manière dont il détecte la publicité.

Sur les forums et les blogs, vous verrez souvent les utilisateurs se battent pour défendre leurs bloqueurs de pub.

On distingue 2 principaux types, les logiciels et les extensions pour les navigateurs.

Les extensions pour navigateur

Les extensions sont les plus populaires, car ils sont disponibles pour Firefox, Chrome ou même Opera.

Ils sont très faciles à utiliser et en général, ils vont bloquer 70 à 90 % des publicités.

Mais pourquoi exactement ? Pourquoi un bloqueur de pub ne laisse passer que 30 % des pubs tandis que l’autre ne laisse passer que 10 % ? Un bloqueur de pub fonctionne essentielle par des listes de filtrage.

C’est comme à la douane. Le douanier possède une liste de noms ou de photos de personnes qu’il ne doit pas laisser.

C’est la même chose. Comme les régies publicitaires sont de plus en plus centralisées, cela signifie aussi qu’elles utilisent les mêmes noms de domaine.

Par exemple, la régie publicitaire de Google, Adsense, n’utilise que quelques noms de domaines. De ce fait, elle est assez facile à bloquer.

Les logiciels

Les logiciels sont assez rares et ils sont surtout connus pour les appareils. Comme les versions mobile de Chrome et de Firefox supportaient mal les extensions pour la version Desktop, on a dû créer des logiciels dédiés. Ils sont plus ou moins efficaces.

Le principal d’un logiciel de blocage de publicité est qu’il bloquera les pubs dans toutes les applications Android ou iOS.

Ce qui est un plus indéniable. Car oui, la publicité sur le web est embêtante, mais ce n’est rien comparé à la bannière qui nous saute au visage alors qu’on écoute tranquillement une radio en ligne.

Sur les PC et les Macs, les logiciels ne sont pas nécessaires. Car on utilise principalement les navigateurs et les extensions sont très efficaces dans le blocage de la pub.

Les VPN intégrant des bloqueurs de pub

La publicité en ligne est devenue un tel fléau que même les fournisseurs de VPN proposent désormais des bloqueurs de pub en plus du VPN.

À la base, un VPN chiffre déjà la connexion et cela vous protège de la surveillance en arrière-plan qu’on avait parlé avec l’exemple de Google.

S’il n’y a pas de données pour alimenter la publicité, celle-ci est inefficace et ne vous touchera. Mais les régies de publicité s’en fichent un peu.

Car à la place, ils vous bombardent avec des dizaines de publicité en espérant que l’une d’elles touche sa cible.

Ce sont des bouteilles à la mer, mais il y en a des milliards sur le web. Parmi les VPNs qui offrent de vraies solutions de blocage, on a Cyberghost et ou NordVPN.

Cyberghost propose ces protections au niveau de ses serveurs.

Certains de ses serveurs incluent ces options et d’autres.

Dans votre logiciel de Cyberghost, vous pouvez aller dans l’onglet Surf Anonyme et là, vous aurez des fonctions pour bloquer les logiciels malveillants, les publicités, activer le HTTPS partout, les trackers et la compression de données.

Pour NordVPN, il propose un service similaire appelé CyberSec. La différence est qu’il vérifie et bloque les sites malveillants et les publicités en temps réel.

Le principal avantage est que ce service est disponible sur toutes ses applications, incluant celles pour Android et iOS.

Les 5 meilleurs bloqueurs de pub

Dans cette liste, nous avons compilé les principaux bloqueurs de publicité.

Comme la publicité touche tout le monde, de nombreuses solutions voient le jour chaque mois. Mais nous proposons des valeurs sûres qui ont fait leur preuve depuis des années.

Bloqueur de pub : Les extensions pour navigateur

Adblock Plus

Le plus connu est Adblock Plus (ABP). Il est disponible comme une extension pour Firefox, Opera et Chrome.

Il bloque les publicités avec des filtres et les utilisateurs peuvent les configurer. Adblock Plus bloque également les boutons de réseaux sociaux et des logiciels malveillants.

Quand vous voyez un bouton de Facebook sur un site, alors Facebook saura que vous avez visité ce site… même si vous n’avez pas de compte Facebook.

La critique contre Adblock Plus est qu’il propose aussi une liste blanche de publicités acceptables.

Des régies publicitaires donnent des millions de dollars à ABP pour que leurs pubs puissent passer.

Mais on peut désactiver cette liste blanche. Donc, cela reste un bon outil pour bloquer la publicité.

Adblock

Adblock est différent d’Adblock Plus. Les développeurs et les sites sont différents.

À la base, Adblock était une extension uniquement pour Firefox. Ensuite, une autre équipe a crée Adblock Plus.

Quand Chrome est arrivé sur le marché, Adblock Plus n’a pas porté son extension pour Chrome dans un premier temps.

Un développeur, Michael Gundlach, a donc crée Adblock pour Chrome. Par la suite, Adblock Plus a supporté Chrome et finalement, les deux extensions sont devenues très similaires.

Le diable se cache dans les détails. Adblock offre un paramétrage plus avancé comme de bloquer manuellement les pages d’un site ou une détection avancée des malwares. Vous pouvez prendre l’un ou l’autre selon vos préférences.

uBlock Origin

C’est sans doute le bloqueur de pub le plus respecté par la communauté.

Il est ultra-léger, totalement indépendant et son blocage est remarquable. Il bloque à la fois les publicités et le tracking. On peut créer ses propres listes.

Et vous pouvez même bloquer des éléments précis sur une page. Par exemple, si vous avez un Widget qui vous ennuie constamment sur votre site préféré, alors vous pouvez utiliser uBlock Origin pour le cacher.

En natif, il est très efficace, mais il peut aussi convenir aux utilisateurs exigeants, souhaitant créer leurs propres listes de blocage.

Privacy Badger

Privacy Badger a été développé par la Electronic Frontier Foundation (EFF). Il bloque la publicité et le tracking.

Donc, une variante d’uBlock Origin. On peut l’apprécier, mais il crée aussi de faux positifs. C’est-à-dire qu’il bloque tellement de choses qu’il empêche la page de se charger.

Cela reste une excellente alternative et l’EFF possède une réputation irréprochable dans la protection de la vie privée.

De plus, il possède des algorithmes qui vont apprendre au fur et à mesure que vous visitez vos sites préférés. Si ces derniers ajoutent de nouveaux trackers, alors il les bloquera également.

Adguard

Adguard est une solution complète de blocage. Il est disponible comme une extension et un logiciel pour différents systèmes d’exploitation. Son principal avantage est le même que celui des VPNs.

En effet, il possède des applications pour Android et iOS, vous permettre de tout bloquer en un seul coup.

Les deux inconvénients majeurs sont qu’il est payant et il n’est pas Open Source. Le prix est d’environ 2,5 dollars par mois pour deux appareils (un PC et un Smartphone).

Même s’il est performant, l’aspect payant est une barrière. Et si vous êtes prêts à payer, alors on vous recommande directement de prendre un abonnement chez un VPN tel que Cyberghost, VyprVPN ou NordVPN.

Non seulement, Cyberghost et NordVPN intègrent une solution complète de bloqueur de pub, mais vous avez également la puissance d’un VPN.

Les anti-trackers

L’anti-tracker est un compagnon du bloqueur de pub. Ce dernier bloque les bannières, mais l’anti-tracker empêche qu’on collecte vos données personnelles.

Si vous ne voulez pas que Facebook, Twitter ou Google sachent ce que vous faites en ligne, combinez un bon anti-tracker.

Disconnect

Disconnect a été développé par d’anciens employés de Google. À la base, son principal rôle était de bloquer le tracking.

Il possède une belle visualisation qui vous indique tous les trackers qui sont intégrés dans un site de donnée. Disconnect ne bloque pas la publicité, mais il empêche les GAFAMs de vous pister sur le web.

Ghostery

Ghostery est sans doute l’anti-tracker le plus connu qui existe. Son principal avantage est son immense base de données de toutes les régies publicitaires et de trackers au monde.

Disponible comme une extension pour Firefox, Chrome et Opera, il est également disponible sur Android comme un navigateur dédié. Le Ghostery Privacy Browser empêche le tracking sur les appareils mobiles.

Les navigateurs intégrant le bloqueur de pub sur mobile

On a les extensions pour navigation, les logiciels et des applications dédiées. Mais le mobile reste toujours un souci.

On n’a pas de bonnes solutions, intégrant un blocage de la publicité. De ce fait, pourquoi ne pas créer un navigateur avec un bloqueur de pub ?

Brave Browser

Brave Browser a fait une entrée en catimini dans les bloqueurs de pub, mais il est devenu rapidement très populaire.

C’est une version de Chromium qui intègre un bloqueur de tracking, de pub et d’activation du HTTPS par défaut.

Il est disponible sur Android, iOS et même sur Destkop. Oui, vous pouvez utiliser le Brave Browser sur Windows.

Mais sur mobile, il vous donne la légèreté de Chrome sans aucune collecte de données, le meilleur des mondes.

Le chargement des pages est plus rapide. Mais surtout, tout se passe en arrière-plan. Et les options, pour bloquer ou non la publicité, sont facilement accessibles.

En conclusion

On voit qu’on n’a que l'embarras du choix pour bloquer toutes les publicités et les trackers. Mais peut-être que vous êtes perdu devant tous ces bloqueurs de pub.

On vous recommande 3 extensions, Adblock, Adblock Plus ou uBlock Origin. Ce sera déjà un bon point de départ et vous allez déjà bloquer pas mal de publicité.

Ensuite, vous voudrez peut-être bloquer les trackers, donc choisissez quelque chose comme Ghostery qui reste facile à utiliser.

Sur mobile, vous pouvez utiliser Brave Browser qui est un petit nouveau, mais qui tient toutes ses promesses de protection de la vie privée.

Mais le couteau suisse de la protection de la vie privée est d’utiliser un VPN comme Cyberghost, VyprVPN ou NordVPN.

La principale est qu’un bloqueur de pub agit sur un plan individuel. Il vous protège sur votre navigateur ou sur certaines applications comme avec Adguard.

En revanche, le VPN est une énorme armure qui recouvre toute votre vie numérique. La première couche est que vous pourrez changer votre adresse IP, ce qui brouille vos traces.

La seconde couche va chiffrer vos communications, ce qui fait que personne ne saura ce que vous faites.

Et finalement, transformez cette armure en modèle toutes options en intégrant l’un des bloqueur de pub qu’on a décrit dans cet article.

Et vous êtes paré contre toutes les menaces qui risquent de vous tomber dessus !

(Visited 5 times, 1 visits today)