Proton VPN est un fournisseur très jeune dans le monde des VPNs. Mais l’équipe dernière s’est rencontrée au CERN, l’organisation qui a permis de créer le web.

Dès le départ, cette équipe, composée de scientifiques, d’ingénieurs et de développeurs, a compris l’importance de la vie privée et de la sécurité.

ProtonMail et Proton VPN sont leurs outils pour fournir une bonne protection et un certain anonymat.

Mais dans le secteur des VPNs, les bonnes intentions ne suffisent pas. Il faut prouver qu’on est plus sécurisé que les autres.

Et on peut dire que Proton VPN remplit bien le cahier des charges à part sur le plan de la vitesse.

Histoire de Proton VPN

C’est à partir de 2014 qu’on entend parler des produits Proton. En 2014, on avait le lancement de ProtonMail qui est un service de mail, avec un chiffrement bout à bout.

Rapide, sécurisé et d’une fiabilité à toute épreuve, ProtonMail est devenu le principal outil pour les journalistes de communiquer avec leurs sources. Il est également utilisé par les dissidents dans les dictatures pour s’exprimer librement.

Des personnalités comme Edward Snowden ont recommandé publiquement ProtonMail. Cela montre sa fiabilité sans faille dans le domaine des communications chiffrées.

Et ProtonMail est basé en Suisse, un pays où on est plutôt tranquille par rapport à la surveillance de masse. La Suisse partage très peu d’informations avec d’autres pays.

Mais la principale différence est qu’elle ne force pas des fournisseurs de services à stocker des données sur les utilisateurs. Alors que c’est le cas en France, en Allemagne ou en Angleterre.

On ne va pas le nier. Le secteur des VPNs est très lucratif d’où l’arrivée de dizaines de fournisseurs dans le secteur.

Mais Proton n’avait pas ces considérations marketing quand il a lancé son VPN. Étant donné que des journalistes et des dissidents utilisaient son service ProtonMail.

Ce sont eux qui cherchaient un VPN vraiment digne de confiance. Et les développeurs ont mis la main à la pâte et Proton VPN était né.

Malgré que c’est un nouveau venu, il apporte toute son expertise dans le chiffrement et la sécurité. Donc, dès le départ, on a eu un service qui était proche de la perfection.

Les prix de Proton VPN

Proton VPN se décline en plusieurs offres. Chacune vous offre des fonctionnalités différentes.

  • Gratuit – Oui, Proton VPN est disponible gratuitement. Mais la vitesse sera lente. Il ne supporte qu’un seul appareil et vous avez uniquement des serveurs dans 3 pays.
  • 4 dollars par mois (Basic) – 2 appareils, le support du P2P et tous les pays disponibles.
  • 8 dollars par mois (Plus) – 5 appareils + les options de la première offre. Vous avez également le Secure Core, un Streaming sécurisé et des serveurs TOR.
  • 24 dollars par mois (Visionnary) – Toutes les options ci-dessus avec le support de 10 appareils. Et vous avez également ProtonMail Visionnary.

Petite explication sur le Secure Core et ProtonMail Visionnary. SecureCore est les Datacenters de Proton VPN, basés en Suisse, en Islande et en Suède.

Cela signifie qu’il gère sa propre infrastructure de serveurs. Décidément, l’approche de VyprVPN fait des émules.

De plus, pour garantir la sécurité physique de ses serveurs, ceux se trouvent dans un Bunker en Suisse à des dizaines de mètres sous terre ! Les Allemands peuvent bombarder de nouveau, mais votre connexion VPN continuera de fonctionner.

Le Secure Core est également une fonction qui renforce la sécurité du VPN, mais on en parlera dans les caractéristiques.

Donc, le Secure Core est disponible à partir de 8 dollars par mois. Ensuite, vous avez le Visionnary. Ce n’est pas une fonction, mais un bonus pour remercier ProtonVPN.

Il faut comprendre que ProtonMail et Proton VPN ont été financés par la communauté. Et en 2014, il y avait des utilisateurs qui avaient donné des sommes conséquences au projet.

Ils étaient devenus des Visionnary et pour les remercier, l’entreprise leur fournit un accès exclusif aux nouvelles fonctionnalités.

Des sortes de bêta-testeurs si vous voulez. De ce fait, vous n’avez pas besoin de l’offre à 24 dollars, car celle de 8 dollars remplit toutes les promesses de sécurité. Une chose est que ces tarifs sont pour 12 mois.

Si vous prenez l’abonnement mensuel, alors l’offre Basic revient à 5 dollars, le Plus revient à 10 dollars et le Visionnary dépasse les 30 dollars.

Même à 8 dollars, le tarif de Proton VPN est plus cher que ce qu’on peut voir sur le marché. Ainsi, on a des prix qui tournent autour de 5 à 7 dollars.

Les caractéristiques de Proton VPN

Contrairement à d’autres fournisseurs, Proton VPN ne réinvente pas la roue (on pense notamment à Hotspot Shield).

Mais cette roue sera plus lisse pour que vous puissiez rouler de la manière la plus fluide. Venant de ProtonMail, il est évident qu’on aura une sécurité à toute épreuve.

Un chiffrement AES en 256 Bits, ses propres serveurs et la protection contre les fuites DNS et l’IPv6.

Proton prouve qu’il est géré par des experts de la sécurité sans devoir le répéter en boucles dans sa campagne marketing.

Pour les échanges de clés, Proton VPN utilise une norme RSA en 2048 bits.

Le nombre de serveurs

En termes de serveurs, Proton VPN propose 364 serveurs dans 31 pays. Cela reste acceptable, mais on n’est pas dans la même catégorie d’un Cyberghost ou d’un NordVPN qui propose des milliers de serveurs dans tous les pays.

Proton VPN joue dans la même cour d’un Mullvad ou d’un Avast VPN. Cette toile de serveurs reste correcte, elle offre une bonne fluidité. Mais cela commence à coincer sur les serveurs américains.

Le Secure Core de Proton VPN

En plus d’un accès physique très protégé et entièrement géré par Proton VPN, le terme Secure Core est une sécurité renforcée du VPN.

Dans une connexion classique, votre connexion normale passe par un serveur VPN qui la transfère ensuite à sa destination finale.

Le problème est que si une entité, suffisamment puissante, surveille le trafic du serveur VPN, il peut deviner les communications des utilisateurs.

Attention, il ne peut pas connaitre le contenu des communications. Cependant, il peut corréler les activités de connexion d’un FAI avec celles d’un fournisseur VPN.

Il faut une puissance gigantesque pour pratiquer cette surveillance de masse. Et c’est exactement ce que font les États-Unis, la Chine, la Russie et de nombreux pays faisant partie des Five Eyes.

C’est là qu’on voit le souci du détail de Proton VPN. Le Secure Core consiste à faire transiter la connexion par plusieurs serveurs VPN dans son Secure Core.

Prenons un exemple, imaginez que vous êtes un dissident aux États-Unis. Vous dénoncez les brutalités policières ou la NSA, etc. Et ces autorités vous surveillent comme le lait sur le feu.

Si vous utilisez Proton VPN et que vous vous connectez à un serveur américain, ces agences peuvent devenir votre identité.

De ce fait, avec le Secure Core, quand vous connectez au serveur US, la connexion revient vers les Data Center de ProtonVPN en Suisse, en Islande ou en Suède afin de brouiller totalement les pistes.

C’est la première fois qu’on voit un fournisseur VPN, qui propose des mesures pour se protéger d’une surveillance contre ses propres serveurs. Et franchement, c’est impressionnant !

Les protocoles et la sécurité de Proton VPN

Les protocoles de Proton VPN sont l’OpenVPN et l’IKEv2/IPSec. Rien de très surprenant, car cela devient les deux protocoles les plus sécurisés parmi les VPN.

L’OpenVPN est la norme depuis très longtemps. Et l’IKEv2 est en train de remplacer le L2TP qui a fait son temps.

De plus, Proton applique également la Confidentialité persistante (Perfect Forward Secrecy) dans ses suites de chiffrement.

Cette sécurité garantit qu’une nouvelle clé est générée chaque session. Cela évite que quelqu’un puisse intercepter les clés existantes et déchiffrer les communications.

Ce scénario est assez rare, car il faut plusieurs étapes, mais même si un pirate ou un gouvernement va jusque-là, la Confidentialité persistante lui bloquera définitivement le chemin.

La protection de la vie privée chez Proton VPN

On ne va pas vous étonner que Proton VPN pratique une politique de vie privée de quasi zéro donnée.

Il ne collecte pas vos données de connexion et il ignore le contenu de vos communications. Il ne fait pas de différences entre les services et les applications que vous utilisez.

Cela signifie que vous pouvez utiliser Youtube pour regarder des vidéos de chaton ou uTorrent pour télécharger Game of Throne, Proton VPN s’en fiche complètement.

Et il ne bride jamais votre connexion. Toutefois, il collecte votre adresse mail et les transactions de certains modes de paiement.

Si vous utilisez une carte de crédit, alors Proton peut garder une partie de ces informations. Mais le service accepte également les paiements par Bitcoin et les dons. Petite mention au fait que Proton enregistre aussi l’heure de vos connexions.

On aurait aimé que ce ne soit pas le cas, car l’heuristique peut dire beaucoup de choses. Proton explique que c’est pour protéger le compte de l’utilisateur contre les attaques par Brute Force.

Donc, tout n’est pas rose, mais cela reste largement suffisant pour un bon anonymat.

La juridiction de ProtonVPN est la Suisse, un pays connu pour ses chocolats, son horlogerie et au fait, qu’elle accorde une grande importance à la vie privée.

Beaucoup de fournisseurs VPN, notamment VyprVPN sont partis en Suisse, car c’est l’une des rares oasis de vie privée qui subsiste dans ce monde de surveillance capitaliste.

La vitesse de Proton VPN

Avec ses plus de 360 serveurs, Proton VPN propose une vitesse plus que correcte sauf pour les serveurs américains.

Ainsi, on oscille de 60 à 80 % de la vitesse de base sur les serveurs en Europe. L’Islande, la Suède et la Suisse possèdent les serveurs les plus performants.

Et c’est normal, car c’est dans ces 3 régions que l’entreprise concentre sa force de frappe. Mais les dissidents et les journalistes habitent dans tous les pays du monde et le VPN reste acceptable même en Asie.

On ignore pourquoi, mais cette vitesse baisse drastique dans les serveurs américains. Est-ce qu’il y a une attaque des agences américaines contre ces serveurs ? Car on arrive à une vitesse à 50 % de la vitesse de base.

Ainsi, si vous surfez à 10 Mb/s avec une connexion normale, vous aurez 5 Mb/s à peine aux États-Unis. Petit bonus, Netflix marche parfois avec Proton VPN.

Et malgré une connexion parfois en berne au pays de l’Oncle Sam, les vidéos restent fluides la plupart du temps.

Donc, Proton VPN n’est pas le plus rapide des VPN, mais il arrive à tirer son épingle du jeu. Et la clientèle ciblée par l’entreprise n’est pas celle qui cherche la vitesse avant tout. C’est surtout la sécurité et dans ce domaine, Proton fait un carton plein.

Le site et le support technique

Le site de Proton VPN reste très classique. On a les différentes offres, les caractéristiques et une carte de ses serveurs.

On apprécie que la charge des serveurs soit affichée en temps réel. Ainsi, on sait les serveurs les plus utilisés. On retrouve ces informations, même dans son logiciel VPN.

Concernant le support technique, Proton VPN propose d’abord une base de connaissances très complète.

Ensuite, on a un formulaire où on peut indiquer son système d’exploitation, mais il faut aussi fournir son nom d’utilisateur.

Vous pouvez aussi les contacter sur les réseaux sociaux. Mais privilégiez le formulaire, car il est fait pour ça et vous aurez la réponse d’un vrai technicien plutôt que celui d’un Community Manager.

Les logiciels VPN de Proton VPN

Proton VPN propose des logiciels pour Windows, Mac et des applications pour Android et iOS. Il supporte également Linux, mais il faudra passer par une configuration manuelle.

Pas de panique, car le fournisseur offre un guide détaillé, permettant de configurer son VPN étape par étape.

Sur les logiciels VPN pour Windows et Mac, on a une interface de toute beauté, avec tous les paramètres disponibles.

Le Kill Switch est disponible dans toutes ses applications. Pour rappel, c’est une fonctionnalité qui coute automatiquement votre connexion au cas le VPN cesse de fonctionner.

Cela assure une sécurité maximale, même pendant quelques secondes où vous n’êtes pas protégés.

En conclusion

Notre bilan final de Proton VPN est que malgré que c’est un petit nouveau, il touche quasiment le centre de ses cibles.

Une sécurité parfaitement et on adore le concept du Secure Core. Une protection de la vie privée qui pourrait être mieux, mais qui remplit son rôle.

Des chiffrements aux normes de sécurité les plus élevées pour garantir une bonne fiabilité et une mention particulière pour la confidentialité persistante.

Des logiciels disponibles pour la plupart des plateformes. Proton VPN peut également fonctionner sur le réseau TOR si on recherche un anonymat absolument sans faille.

Parmi les points négatifs, on peut citer un prix assez élevé et une vitesse faible dans certaines régions du monde.

Si vous utilisez déjà ProtonMail, alors Proton VPN est un ajout de choix pour booster votre sécurité.

Il est aussi pratique pour les débutants, car on peut le mettre en route en quelques minutes.

Mais d’autres VPN, comme Cyberghost, VyprVPN ou encore NordVPN valent également le détour et ils n’ont pas ces deux points négatifs que nous avons découvert chez Proton VPN.

(Visited 3 times, 1 visits today)