Sadeya ne marche pas, quelles sont les alternatives

Sadeya était un site de streaming, spécialisé dans le cinéma français. Beaucoup de films d’auteur et qui permettaient de voir autre chose que des Blockbusters. On a également une section remplie de documentaires aussi intéressants qu’enrichissants. Mais Sadeya a mis la clé sous la porte. Les clients se bousculaient pourtant au portillon. Mais les ayants-droits l’ont forcé à fermer par une injonction judiciaire. Plutôt que de subir une lourde amende et même une peine de prison, les opérateurs ont préféré disparaitre.

Les meilleures alternatives de Sadeya

Mais haut les coeurs, car le streaming est loin d’être mort. Il est attaqué de toutes parts et les sentences sont de plus en plus délirantes. Récemment, le site Pelispedia, très populaire en Amérique Latine a fermé subitement. Et ses propriétaires, un couple, a été condamné à 4 ans de prison et plus de 500 000 dollars d’amende. Et le site était en Uruguay. Cela vous donne une idée du délire actuel, car les ayants-droits vont chercher les pirates dans les grottes les plus sombres.

Mais concernant Sadeya, si vous cherchez des alternatives, vous pouvez essayer des sites comme

Libertyvf

, Sokrostream, Streamay . Très populaires et les propriétaires ne semblent pas s’inquiéter des poursuites judiciaires. Et pourtant, il existe déjà plusieurs plaintes à leur encontre. Ces sites sont très connus et donc, aussi bourrés de publicités. De ce fait, la première chose à faire est de mettre un bloqueur de pub avant même d’accéder au site. Ensuite, installez aussi un VPN comme celui de Cyberghost, VyprVPN, Hidemyass.

Le streaming illégal pour l’internaute ?

Est-ce qu’il est illégal de regarder un site comme Sadeya ou une alternative ? La réponse est complexe, merci aux ayants-droits, qui se font un malin plaisir de brouiller les pistes. Sur un plan purement technique, le site de streaming n’abrite aucun contenu illicite. De ce fait, même les administrateurs ne peuvent pas être poursuivis. Toutefois, l’affaire de Pelispedia montre que la définition de l’illégalité dépend de chaque gouvernement, surtout s’il est sous l’influence des ayants-droits comme c’est le cas.

En toute connaissance de cause, vous, l’internaute lambda, ne craignez rien sur un site de streaming. Mais ce n’est qu’une hypothèse et non une affirmation. L’histoire de la Hadopi nous montre que du moment qu’on télécharge illégalement, toutes les personnes impliquées sont passibles de peine devant la loi. Avec le streaming, on ne télécharge rien. Mais on regarde quelque chose qu’on aurait dû payer au préalable.

Le VPN n’est pas une option, mais une obligation

Le résultat est que dans le futur, le fait de regarder un site comme Sadeya sera aussi condamnable que de télécharger un fichier sur torrent. C’est une certitude. Mais le problème pour les ayants-droits et une aubaine pour les internautes est qu’il n’y pas mille moyens d’identifier précisément un internaute. On peut uniquement utiliser son adresse IP.

Et on le voit avec les 9 ans d’existence d’Hadopi que c’est très compliqué d’identifier clairement quelqu’un uniquement par son adresse IP. Mais vous vous doutez bien que les ayants-droits ne vont pas s’arrêter à de telles considérations. Ils vont vous sanctionner dès qu’ils trouveront votre IP sur les serveurs d’un site de streaming. Dans le cas de Pelispedia, les ayants-droits ont saisi les serveurs et donc, ils peuvent analyser toutes les adresses IP.

En prenant le risque de surfer sans un VPN de Cyberghost, VyprVPN, Hidemyass, vous laissez planer un risque qui est inutile et évitable. On ne sait jamais quand les gouvernements peuvent changer d’avis et se mettre brusquement à pourchasser les internautes. Donc, vaccinez-vous contre les délires des ayants-droits et prenez un VPN. Cela ne coute pas cher si vous prenez l’abonnement de 1 ou 2 ans et au moins, vous serez à l’abri de toutes les dérives possibles.

(Visited 101 times, 1 visits today)

ECONOMISEZ 80% AVEC L’ABONNEMENT D’UN AN !

  • Appareils multiples - 1 licence vous permet d'utiliser 7 connexions simultanément
  • Plateformes multiples - iOS, Android, Mac, Windows PC et Linux
  • Grand réseau - 4806 serveurs dans plus de 61 pays

Économisez 80% : 2.45€ par mois