Yerov ne marche pas, quelles sont les alternatives

Pourquoi le piratage existe encore à l’heure actuelle ? C’est une question qui hante de nombreux ayants-droits et gouvernements dans le monde. Malgré les lois les plus répressives, le piratage évolue constamment. Des logiciels comme eMule, on est passé au torrent et ensuite, à des sites comme Yerov. Ce dernier a fait beaucoup parler de lui en 2017 quand ses opérateurs narguaient la SACEM sur les réseaux sociaux. La moquerie n’est pas passée visiblement, car le site a disparu sans laisser de traces.

Les alternatives à Yerov

Même si Yerov s’en est allé sous des cieux plus cléments, des alternatives ont pris rapidement le relais. On peut citer notamment Streamay, Sokrostream et Liberty Land qui font fureur dans de nombreux pays. Des sites très réactifs avec une grande communauté et qui défient les ayants-droits depuis plusieurs années. Mais le souci est que plus le pouvoir est concentré et plus il subit d’attaques.

Cela fait des années que ces sites sont dans le collimateur des ayants-droits, notamment aux États-Unis. Même le gouvernement américain s’y est mêlé en considérant certains sites de streaming comme de véritables repaires de criminels. On a aussi un autre type de concentration qui est celle de la publicité. Comme ces plateformes, contrairement à Yerov, résistent contre vents et marées.

Alors, cela plait aux annonceurs. Plus d’annonceurs = plus de publicités et donc, plus de tracas pour les internautes. Si vous en marre de la publicité sur Yerov et un autre site de streaming, alors prenez un bloqueur de publicité. Ils sont disponibles pour les principaux navigateurs et ils sont gratuits. Vous devrez également passer par un VPN comme Cyberghost, VyprVPN, NordVPN pour accéder aux sites de streaming illégaux. D’une part, on voit pointer des législations qui commencent sanctionner les internautes.

Hadopi contre le streaming illégal ?

Prenons cet exemple hypothétique. Vous regardez un film sur Yerov ou un autre site. Quelques semaines plus tard, la Hadopi vous envoie un mail d’avertissement que votre adresse IP a été détectée sur un site potentiellement illégal. Le mail d’avertissement est la première phase de la riposte graduée. Et ensuite, si vous récidivez, vous aurez le courrier recommandé et enfin, la poursuite judiciaire.

Fictif ? Pourtant, c’est ce qui se passe avec le téléchargement de torrent. Il suffit que la loi s’adapte et vu la popularité du streaming, on peut vous garantir que dans quelques années, cet exemple hypothétique sera d’une banalité affligeante. Dans certains pays asiatiques, qui possèdent énormément de sites de streaming, ce type de nouvelle loi est lancé régulièrement comme ballon d’essai pour prendre la température.

Et beaucoup de personnes sont comme dans des grenouilles sur de l’eau dont la température augmente doucement. Donc, avant que cette époque joyeuse ne débarque, comparez les meilleurs VPN du marché, investissez quelques sous par mois et vous verrez que vous nous remercierez.

Le problème de l’offre légale

Et on en revient aux questions des ayants-droits et des gouvernements ? Pourquoi le piratage persiste et signe alors que l’offre légale est plus diversifiée que jamais. Et c’est vrai, Netflix, HBO, Disney+. Tout le monde se met au streaming et c’est aussi là le problème. Quand vous allez sur Yerov ou Streamay, Sokrostream et Liberty Land, vous avez tout au même endroit et c’est gratuit. Aujourd’hui, il faut payer parfois 25 ou 30 dollars pour ne rien manquer.

Et on ne parle pas de plateformes qui font un blocage géographique même si vous payez. Là encore, le VPN de Cyberghost, VyprVPN, NordVPN peut casser ce type de restrictions. Et à la fin du mois, on se dit que les ayants-droits ont juste adapté le marché juteux des DVDs pour chaque zone géographique, mais en ligne. Donc, au bout d’un moment, on se dit que le piratage, vaille que vaille, est plus intéressant, car au moins, Yerov ne vous prend pas pour le dindon de la farce !

(Visited 10 times, 1 visits today)

BÉNÉFICIEZ DE 6 MOIS GRATUITS AVEC L’ABONNEMENT D’UN AN !

  • Appareils multiples - 1 licence vous permet d'utiliser 7 connexions simultanément
  • Plateformes multiples - iOS, Android, Mac, Windows PC et Linux
  • Grand réseau - 3'452 serveurs dans plus de 60 pays

Économisez 79% : 2.75€ par mois