Xepam ne marche pas, quelles sont les alternatives ?

Contrairement à ce qu’on pense, Xepam n’est pas un médicament pour dormir. C’était un site de streaming, connu pour promouvoir le cinéma français. Très en vogue en 2018, il a mordu la poussière, avec des attaques des ayants-droits. Mais le streaming continue son bonhomme de chemin et il sera difficile de le faire disparaitre totalement. Quand Xepam est mort, 10 autres sites ont pris leur place.

Histoire de Xepam

Xepam commence son histoire à la fin de 2017. Il atteindra son apogée en 2018 avec des milliers de visiteurs par mois. Et comme il proposait principalement des films français, alors ce sont les ayants-droits français qui vont lui donner la chasse. Après des mois de pression et de plaintes, le site disparait. Le nom de domaine pointe vers xetam.fr qui redirige vers un site de bandes-annonces. C’est un signe caractéristique d’une saisie judiciaire pour inciter les pirates à aller vers l’offre légale.

Le piratage en streaming atteint des nouveaux sommets. Vous avez des sites comme Xepam, mais également l’IPTV. C’est un protocole qui permet de regarder des chaines de télévision sur n’importe quel périphérique. De nombreux opérateurs proposent des offres légales. Mais avec l’arrivée de ce qu’on appelle des Box Android, on peut aussi accéder à des chaines piratées via des extensions. Le cas de Kodi est un parfait exemple.

Ce streaming multi-facette donne le tournis aux ayants-droits. Car à chaque fois qu’ils pensent avoir réglé son compte au piratage, celui-ci revient sous une nouvelle forme, plus difficile à censurer. Toutefois, c’est la pauvreté et les prix élevés de l’offre légale qui provoque ce phénomène.

Les alternatives à Xepam

Maintenant que Xepam n’existe plus, quelles sont les alternatives ? Il y en a une pléthore et on peut citer des plateformes comme Streamay, Sokrostream et Liberty Land. Contrairement à des petits sites de streaming, ce sont de gigantesques plateformes. Des milliers de films et de séries à votre disposition. Ils gèrent des millions de visiteurs par mois et cela représente une manne publicitaire non négligeable.

Cela signifie que vous serez constamment soumis à la publicité sur ces sites. Un bon bloqueur de pub ne fait pas de mal et c’est gratuit. De plus, vous devrez aussi utiliser un antivirus. Car en plus des publicités, ces sites balancent souvent des logiciels malveillants à tire-larigot.

Une précaution supplémentaire est d’utiliser un VPN comme Cyberghost, VyprVPN, NordVPN. Les ayants-droits ne vont pas s’arrêter et leur prochaine cible, c’est vous. Le consommateur est l’épine dorsale du piratage. C’est lui qui crée la demande. Donc, la merveilleuse idée des ayants-droits est de sanctionner directement l’internaute. Comme ils vont le faire, c’est une chose. Mais les lois les plus idiotes risquent de débarquer avec le risque d’amende si on regarde une simple vidéo Youtube.

Les risques qu’on court sur un site de streaming

On a parlé des risques sur Xepam, mais il y a d’autres risques sur les sites de streaming. Souvent, ces sites vont vous inciter à télécharger leur application pour « regarder les meilleurs films de n’importe où ». Ne le faites sous aucun prétexte ! Une application possède bien plus d’accès sur votre appareil qu’un simple site web. Elle pourra accéder à vos contacts pour se propager sur leurs appareils et elle pourra voler vos identifiants et vos mots de passe.

Sur les sites de streaming, vous avez aussi les campagnes de phishing. Leur dernière trouvaille est de proposer des abonnements « légaux » à Netflix ou HBO. Le prix proposé est imbattable. Et vous cliquez sur le lien. On va vous demander les informations de votre carte de crédit et vous ne vous en rendez pas compte, mais vous êtes actuellement en train de vous faire pirater.

Les vieilles tactiques sur de nouvelles cibles

Ce sont de vieilles tactiques, mais qui utilise l’appât du gratuit ou du pas cher pour vous pigeonner. Et cela marche souvent. De plus, les utilisateurs de sites de streaming ne sont pas aguerris à ces nouvelles menaces. En effet, nous, on a connu le torrent, le téléchargement direct ou Usenet. On sait gérer des fichiers infectés.

Mais une grande partie des visiteurs de sites de streaming sont des jeunes qui se font souvent avoir. Ce sont des nouveaux pirates, qui pensent que The Pirate Bay est un Remake du film Pirate des Caraibes ! Si vous êtes un de ces jeunes, alors appliquez ces trois précautions. Prenez un bloqueur de pub, ensuite, installez un VPN comme Cyberghost, VyprVPN, NordVPN et enfin, mettez un bon antivirus. De cette manière, vous serez protégé de toutes les menaces et même si vous êtes infecté, vous pourrez réduire les dégâts.
.

(Visited 301 times, 3 visits today)

ECONOMISEZ 80% AVEC L’ABONNEMENT D’UN AN !

  • Appareils multiples - 1 licence vous permet d'utiliser 7 connexions simultanément
  • Plateformes multiples - iOS, Android, Mac, Windows PC et Linux
  • Grand réseau - 4806 serveurs dans plus de 61 pays

Économisez 80% : 2.45€ par mois