Découvrez les 5 meilleurs proxy gratuit

Le web est devenu plus dangereux en quelques années. La première menace a été l’avalanche publicitaire qui a envahi nos écrans. Chaque jour, nous sommes bombardés de bannières de toutes sortes, nous incitant à acheter quelque chose. Et on remarque souvent que ces publicités à nos centres d’intérêt. On cherche un téléphone pas cher et quelques heures plus tard, votre Timeline Facebook sera rempli d’offres provenant d’Amazon ou d’Aliexpress.

Le danger judiciaire

En plus d’être dangereux, le web est devenu plus judiciaire. On pourrait croire que plus de lois protègent les internautes. Mais si ces lois sont votées par des lobbyings, ayant des intérêts contraires aux internautes, alors on peut dire qu’on est les dindons de la farce. Avec le web, on a eu un partage des fichiers sans précédent. On peut envoyer des gigaoctets de données en quelques minutes, lire tous les livres imaginables et regarder toutes les séries et films avec un seul clic.

Le piratage fait partie de notre ADN. En fait, on copiait déjà les cassettes audio pour éviter de payer les originaux il y a 30 ans. On utilisait un magnétophone pour copier les cassettes VHS. Avec la dématérialisation du web, ce partage est devenu sans frontières et illimités. Exactement les deux opposés de la mentalité des ayants-droits. Ils veulent des frontières partout, pour que chacun soit obligé de payer un maximum et on a des miettes sur le partage. Aujourd’hui, même les livres que nous achetons ne nous appartiennent pas, car ils sont verrouillés à une liseuse comme Kindle.

Ce n’est pas un hasard si les premières lois sur le web concernaient le viol de droit d’auteur. Et on peut dire que les gouvernements se sont lâchés. Mais la riposte ne s’est fait pas attendre. Et contrairement dans la réalité, il est plus facile d’être anonyme sur le web grâce à des outils comme le proxy gratuit. Mais avant, il faut expliquer le concept d’adresse IP.

Votre adresse de domicile numérique

Que vous habitiez au fond des bois ou dans un immeuble en plein Manhattan, vous avez une adresse de domicile. Elle vous permet de vous identifier, de vous recenser et de vous contacter rapidement. Quand vous cliquez sur le bouton de connexion d’un fournisseur d’accès à internet (FAI), vous avez aussi une adresse de domicile, appelée adresse IP. C’est une série de chiffres qui vous identifient sur internet tels que 154.126.9.203. Et comme avec votre domicile, on peut vous identifier.

Car, cette adresse IP vous est fournie par votre FAI et vous avez dû fournir des pièces d’identité avant d’ouvrir un compte. Et donc, cette identité est toujours associée à votre adresse IP. Les ayants-droits n’ont pas tardé à comprendre que cette IP était la clé pour combattre le piratage. Ils ont commencé à faire pression sur les gouvernements. Et le résultat a été la création d’organismes comme la Hadopi.

Toutefois, toutes les adresses IP ne se valent pas. Vous avez l’IP dynamique et statique. L’IP dynamique change régulièrement, généralement à chaque nouvelle connexion. Elle vous est allouée par votre FAI. L’IP statique ne change jamais et elle est allouée à des appareils comme un routeur. Cela permet de le configurer plus facilement. Ce sont ces adresses IP qui sont modifiées par le proxy gratuit, vous évitant une identification directe.

Comment détecter un pirate ?

Pour les besoins de l’exercice, vous allez vous transformer en pirate. Imaginez que vous ayez envie de regarder un épisode de la série The Magicians. Vous tentez les offres légales, mais soit, c’est trop cher, soit ce n’est pas disponible dans votre pays.

Alors, vous cherchez en ligne et vous tombez sur un site de torrent. Vous regardez comment télécharger et au bout de quelques minutes, vous avez votre épisode. Quelques semaines plus tard, vous avez un mail de la Hadopi ou plutôt la prochaine Arcom vous indiquant que vous avez téléchargé un contenu piraté. Qu’est-ce qui s’est passé ? Quand vous avez téléchargé le torrent, votre adresse IP a été enregistrée sur le site.

Et la série The Magicians, étant protégé, il y avait un marqueur qui enregistrait toutes les adresses IP qui le téléchargeaient. Une fois qu’ils ont cet IP, l’ayant-droit va aller voir votre FAI. Celui-ci, obligé par la loi, fournira l’identité, le donnera, et ensuite, il ira voir la Hadopi. Cette dernière estime que vous êtes coupable de piratage et déclenche la riposte graduée. Avec une simple série de chiffres, on peut remonter jusqu’à vous, d’où l’intérêt du proxy gratuit.

La solution du proxy gratuit

Le proxy gratuit n’a plus bonne réputation aujourd’hui. Car il n’est pas du tout sécurisé et surtout, qu’on a bien mieux avec les VPN comme ceux de Cyberghost, VyprVPN, Hidemyass. Toutefois, dans les premières années, le proxy gratuit était la solution préférée des internautes. C’était gratuit et on pouvait le configurer facilement dans son navigateur.

Le proxy est un ordinateur, basé dans un autre pays, qui va servir d’intermédiaire. C’est comme si vous pouviez changer votre adresse de domicile à la volée. Quand notre ayant-droit découvre, furax, que quelqu’un a téléchargé son épisode, l’IP ne lui donnera que l’identité du proxy. C’est comme un bouclier temporaire qui garde votre anonymat.

Les 5 meilleurs proxy gratuit sur le web

Le proxy gratuit a beaucoup d’inconvénients, mais avant, on liste les 5 principaux proxy gratuit qui sont réputés pour leur performance.

KProxy

Quand on cherche les meilleurs proxys gratuits, KProxy arrive toujours en tête de liste. Et il y a de quoi. Il est disponible sous forme d’extension pour Chrome et Firefox. Plus besoin de configurer manuellement votre navigateur. Si vous n’aimez pas Chrome ou Firefox, il propose même le KProxy Browser qui est une version de Firefox, intégrant ce proxy en natif. Il est disponible en version gratuite et payante. Dès que vous êtes sur un site bloqué, vous activez ce proxy et le tour est joué. En termes de serveurs, KProxy vous propose 10 serveurs différents.

Hide.me

À ne pas confondre avec Hidemyass, Hide.me est à la fois un fournisseur de proxy gratuit et de VPN. Sa grande particularité est qu’il propose une meilleure sécurité. En vous connectant à son proxy, vous pouvez bloquer le tracking, la publicité et vous pouvez avoir des URLs jetables pour les sessions. Cela signifie que si vous l’utilisez pour débloquer des sites, personne ne sera au courant. L’URL de votre session expirera très rapidement. L’inconvénient est qu’il ne propose que 3 pays, à savoir, les Pays-Bas, l’Allemagne et les USA. Il est disponible dans une extension Chrome et Firefox.

Hide My Ass

Hidemyass est d’abord un fournisseur VPN, mais depuis ses débuts, il fournit un proxy gratuit. Très limité, car il n’y a pas de connexion chiffrée comme avec un VPN de [Cyberghost, les adresses IP sont minimes, mais il fait le boulot. Il offre des serveurs aux USA, en Allemagne, en République tchèque, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. HMA l’utilise surtout pour promouvoir son VPN.

ProxySite

ProxySite est un proxy gratuit qui se démarque par sa simplicité. Il ne fournit pas d’extension Chrome ou Firefox, mais il vous offre des guides pour configurer son proxy sur la plupart des navigateurs. La liste des systèmes compatibles laisse rêveur, car vous pourrez l’utiliser sur Windows XP, sur Symbian de Nokia et même sur Blackberry. On peut dire qu’il pense à tous les utilisateurs ! Il propose plusieurs serveurs, mais sans localisation exacte. Ils sont basés en Europe et aux États-Unis.

Hidester

Hidester est un proxy gratuit assez récent dans le secteur. Il propose également des solutions de VPN. Il faudra lui laisser le temps pour qu’il fasse ses preuves. Mais les avis estiment que Hidester est plus rapide que la majorité et qu’il chiffre la connexion. Car oui, un proxy gratuit peut être chiffré, mais c’est rare. Toutefois, il fonctionne un peu comme Hide My Ass dans la mesure où son proxy est un outil pour promouvoir son VPN.

Les dangers d’un proxy gratuit

On pourrait dire que puisque le proxy gratuit masque l’adresse IP, on ne pourra jamais vous identifier. C’est plus compliqué que ça, car il faut aussi chiffrer votre connexion. Parmi les dangers du proxy, on a d’abord le fait qu’on peut le bloquer facilement. Ben oui, puisque les serveurs proxy sont publics, ceux qui veulent censurer bloquent le serveur et c’est terminé. Donc, ce n’est même pas la peine de débloquer Netflix avec un proxy.

Ensuite, si c’est gratuit, il y a toujours quelqu’un qui va se faire pigeonner. Et vous l’avez deviné, généralement, c’est vous. Un proxy nécessite de l’argent, pour payer les serveurs dans plusieurs pays. De ce fait, ces proxys utilisent souvent vos données de connexion pour les vendre aux annonceurs. Cela signifie qu’un outil, censé protéger votre anonymat, vendra votre vie privée à des marchands de temple 2.0. Certains ont le sens de l’ironie.

Des limites catastrophiques du proxy gratuit

Aujourd’hui, le proxy gratuit s’est professionnalisé. Mais dans les premiers temps, c’était une véritable jungle où les ordinateurs des internautes étaient infectés par des logiciels et des scripts, envoyés par le serveur proxy. On peut arguer que des entreprises comme Hide My Ass sont sérieuses. Et c’est vrai, vous pouvez utiliser son proxy sans trop de craintes. Mais vous serez très limité.

Comme le proxy est gratuit, alors des millions de gens vont l’utiliser. Cela signifie que vous aurez une connexion très lente. Ensuite, vous avez très peu de serveurs disponibles contrairement à un VPN comme celui de Cyberghost, VyprVPN, Hidemyass. Et surtout, par manque de chiffrement, une entité peut savoir ce que vous faites en ligne.

Et c’est largement suffisant pour une organisation comme Hadopi. De nos jours, les ayants-droits s’équipent auprès des spécialistes de la surveillance numérique. Donc, ils n’ont rien à envier à des agences gouvernementales. Ne pensez pas que vous pourrez vous cacher d’eux avec un simple proxy gratuit.

Les nombreux avantages du VPN

Arrivé à ce stade, vous allez penser : « Il va nous promouvoir ses VPN juste pour qu’on évite le proxy gratuit ». C’est vrai, on va le faire. Mais on va aussi prouver point par point que le VPN de Cyberghost, VyprVPN, Hidemyass est supérieur à tous les points à un proxy.

En premier lieu, vous avez accès à des centaines de serveurs disponibles. Ce qui fait des milliers d’adresses en perspective. Dans de nombreux logiciels, vous pouvez changer d’IP à intervalle régulier ce qui brouillera vos traces.

Chiffrement et déblocage de Netflix

Ensuite, on a le chiffrement de la connexion. Et ce n’est pas un chiffrement de danseuse. La majorité des grands fournisseurs VPN comme Cyberghost, VyprVPN, Hidemyass utilisent un chiffrement de norme gouvernemental. Et ils rivalisent d’imagination pour sécuriser vos communications. Ainsi, ils vous protègent contre les fuites DNS et les différentes failles dans les protocoles du web.

Grâce aux nombreux serveurs du fournisseur VPN, vous pourrez accéder à la plupart des sites géobloqués. Il y a des fournisseurs comme Cyberghost qui sont connus pour débloquer Netflix. Vous pourrez aussi voir les sites de streaming sans courir aucun danger. Vous partez en voyage, les fournisseurs proposent des applications dédiées pour vos Smartphones. Et la norme est de proposer 5 appareils pour un seul abonnement. Donc, vous avez largement de quoi protéger la plupart de vos appareils.

Oui, mais c’est payant !

Il y a des gens qui refusent de payer sur internet. Et quand on parle de VPN, on a toujours ceux qui cherchent des solutions gratuites. On va prendre une autre approche. Quand vous payez, vous êtes le seul intérêt de l’entreprise. Par exemple, vous utilisez Facebook et c’est totalement gratuit. Facebook pèse des milliards, mais d’où vient l’argent ? De la publicité.

Et une entreprise tente toujours de satisfaire ses clients et ce n’est pas vous. Vous, vous êtes le produit que Facebook vend à ses annonceurs. Et donc, il n’a aucun intérêt à vous protéger puisque vous ne lui rapportez pas un centime. Quand vous prenez un abonnement chez un VPN comme Cyberghost, VyprVPN, Hidemyass, vous lui dites : « Avec mon argent, je suis ton seul intérêt ». Et par ce fait, il fera tout pour vous protéger.

Certes, le secteur des VPN n’est pas rose et il y a des entreprises douteuses. Mais gardez toujours cela à l’esprit avant de vous précipiter chez un proxy gratuit. Si j’utilise un service, est-ce que mon anonymat et ma sécurité sont dans l’intérêt financier de l’entreprise qui fournit ce service ? Avec un abonnement mensuel ou annuel, vous obligez le VPN à vous fournir la meilleure sécurité possible sinon ce ne sont pas les concurrents qui manquent.

(Visited 493 times, 1 visits today)

ECONOMISEZ 80% AVEC L’ABONNEMENT D’UN AN !

  • Appareils multiples - 1 licence vous permet d'utiliser 7 connexions simultanément
  • Plateformes multiples - iOS, Android, Mac, Windows PC et Linux
  • Grand réseau - 4806 serveurs dans plus de 61 pays

Économisez 80% : 2.45€ par mois