Tails I2P : une faille qui met bon nombre d’internautes en danger

Woman working at home office hand on keyboard close up.Le système d’exploitation Tails, est en danger. Une faille s’est glissée dans le logiciel et tend à mettre la plupart de ses utilisateurs en danger.

Une vulnérabilité en force

Tails est un logiciel qui a été mis en place par les mêmes développeurs qui sont concepteurs du protocole utilisé par Tor.

Tails est un programme de sécurité internet qui vous permet de naviguer de façon anonyme sur le web. C’est la solution préconisée pour toutes personnes désireuses d’un espace privée et d’une connexion sécurisée sur Internet. Si vous ne le saviez pas, Internet est le lieu par excellence où vous êtes le plus étroitement surveillé.

Cependant depuis peu, une faille a été trouvée dans le logiciel, notamment au niveau du protocole Tails I2P utilisé pour rendre anonymes les activités des utilisateurs sur Internet.

C’est une véritable porte ouverte pour les pirates ou toutes autres personnes qui en connait l’existence ; en ce sens que le logiciel Linux Tails ne joue plus désormais son rôle de protecteur de votre anonymat.

Des milliers de personnes en danger

Tails est très utilisé dans le monde non seulement à cause des services qu’il propose, mais aussi à cause de son code source qui est principalement basé sur Linux, reconnu pour être le plus stable (un véritable paradoxe avec cette faille découverte).

C’est un logiciel utilisé par de nombreux hackers, chose normale. Cependant les hackers ne sont pas les seuls qui ont besoin d’une espace privé sur Internet.

Hidemyass, un VPN, fait le même service mais utilise des serveurs et des adresses IP que l’on n’est pas encore arrivé jusque là à pirater ou créer une faille. Un choix non moins négligeable.

Les Etats et Nations sont aussi de vrai fans des services de Tails. Ils disposent des canaux pour s’échanger par exemple des informations d’ordre secrètes afin que personnes ne puissent y accéder.

Il est clair qu’avec cette faille sur le protocole Tails I2P, ce sont de centaines de personnes qui sont en danger, et surtout des informations sensibles de plusieurs pays.

L’ampleur est donc perceptible par la grande majorité des personnes qui peuvent être découvertes.