Godzilla: le logiciel pirate qui met à terre les sites du gouvernement pakistanais

Pirate button on computer keyboard.Au cours de l’année dernière, le gouvernement pakistanais qui possédait les sites web les plus sécurisés au monde, a fait l’objet d’un Cyber attaque de grande ampleur.

Cette attaque numérique provenait d’un activiste nationaliste indien. Ce logiciel porte le nom de Godzilla.

L’objectif visé par cet activiste à travers Godzilla est de mettre en garde le gouvernement pakistanais et même celui de son pays contre les diverses politiques de propagande mises en œuvre par ces deux nations dans la gestion de la crise du Cachemire.

Cependant, ce jeune indien ne pouvait atteindre son but s’il n’utilisait pas les VPN.

Quels sont alors les dégâts causés par cette attaque de Godzilla sur les nombreux sites du gouvernement pakistanais? Et quels sont les services VPN qui ont permis à Godzilla de réaliser ses exploits?

Les dégâts causés au gouvernement pakistanais

Les dégâts causés par cette incrustation de l’activiste indien dans le serveur du gouvernement pakistanais au moyen de Godzilla sont nombreux.

Ainsi, nous avons:

  • La chute de quarante-trois grands sites officiels appartenant à l’exécutif pakistanais.
  • Le non fonctionnement des sites web jusqu’à nos jours.

Mais, quels sont ces VPN qui ont conféré un tel anonymat à ce hacker?

Les VPN: la source de l’exploit du hacker indien

Il n’est pas possible d’infiltrer le serveur de l’exécutif d’un pays comme le Pakistan sans une protection élevée. Cette protection doit normalement donné un anonymat et une sécurité optimale. Or, sur le marché, il n’y a que trois types de VPN qui disposent de ces qualités.

Il s’agit:

Si vous avez alors envie de réaliser cet exploit à une moindre échelle à travers le téléchargement des torrents, faites confiance à l’un de ces VPN.