La stéganographie de retour

SteganographyLa stéganographie consiste à « dissimuler des données dans d’autres données ».

C’est un autre art, par ailleurs très ancien, qui consiste à envoyer des messages codés.

L’histoire rapporte que les empereurs grecs y avaient recours en tatouant des messages secrets sur le crâne de leurs esclaves.

Mais ce n’est pas pour ces faits historiques que la stéganographie marque de nouveau l’actualité.

D’après une source officielle de Dell Secure Works, de nombreux sites clients ont été victimes de piratage. En cause, un logiciel malveillant du nom de ‘’Lurk’’.

Il attaque la machine dès que l’utilisateur clique sur une image digitale corrompue. Le coût de ces attaques aurait déjà dépassé le quart de million de dollars et plus 350.000 machines infectées.

Il faut remonter en 2011 pour mieux appréhender la résurgence de la stéganographie. Lorsqu’un émissaire d’Al-Qaeda est interpellé à Berlin, il porte sur lui une carte mémoire cryptée et portant des fichiers cachés.

La police fédérale y découvre 141 fichiers textes dissimulés dans une vidéo pornographique du nom de ‘’KickAss’’.

Ces fichiers portaient les détails accablants des plans d’attaques futures de la redoutable organisation terroriste. Leur camouflage a été rendue possible grâce à la technique de la stéganographie.

Quoiqu’il en soit, on n’a pas besoin d’être Indiana Jones aujourd’hui pour protéger ses données ; les VPN s’en chargent assez aisément.

Les VPN sont des outils faciles à utiliser et qui permettent principalement de crypter des données envoyées sur un réseau afin d’en favoriser l’anonymat.

Hidemyass est le meilleur VPN actuellement mais il n’est pas le seul que l’on puisse recommander. NordVPN et VyprVPN ont de valables arguments également.