Le Bootkit de OS X, un programme difficile à gérer

OS X YosemiteDans le domaine de la technologie informatique, il n’existe pas que des programmes super magiques qui font plaisir à tout le monde.

En effet, les crackers ont leurs propres outils de travail à l’instar des services gouvernementaux passés maitres dans l’art de traquer les faits et gestes de tout le monde sur le réseau internet.

L’un des outils les plus utilisés par ces deux catégories d’utilisateurs est le Bootkit. Ce programme informatique très virulent et très dynamique qui infiltre rapidement le noyau même de votre système d’exploitation et déchiffre toutes les données contenues dans la machine, quelle que soit la méthode de chiffrement utilisée.

Il y a quelques jours à peine, OS X  a trouvé son propre Bootkit. Il se dénomme Thunderstrike et fonctionne avec Mac sous une connexion Thunderbolt.

Il est particulièrement tenace et se lance dès le démarrage de l’ordinateur. Il est en outre fort rapide et se charge avant le système d’exploitation lui-même. Une fois installé, il devient difficile sinon quasi-impossible de le supprimer.

Comment se protéger contre le Bootkit de OS X ?

Ce programme profite généralement d’une faille dans le système de sécurité des Mac pour se mettre en place. Une mesure radicale consiste à procéder à un écrasement pur et simple de l’EFI afin d’en venir à bout.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que ce Bootkit fera le bonheur des hackers et autres personnes malveillantes qui voudraient avoir une vue d’ensemble de toutes vos activités personnelles.

Rappelons que l’ordinateur renferme généralement des informations très importantes et délicates. Si vous devez vous déplacer avec, n’oubliez surtout pas de souscrire aux services d’un fournisseur VPN pour un meilleur cryptage de vos données.

Avec Hidemyass ,NordVPN  ou encore VyprVPN , soyez sûr que même le Bootkit le plus virulent aura peu de chances de vous atteindre.