Les volumes cachés de VeraCrypt

Secure mail on digital screenVeraCrypt est un fork de TrueCrypt et ce logiciel de chiffrement est de plus en plus populaire chez les utilisateurs. Et l’une de ses meilleures fonctionnalités est les volumes cachés.

VeraCrypt vous permet de cacher un volume à l’intérieur d’un autre dans le programme ce qui vous permet de nier qu’un volume est caché dans votre ordinateur.

La police doit prouver que vous cachez quelque chose pour vous forcer à donner les clés de chiffrement. Mais si elle ne peut pas prouver que vous avez des données cachés, alors elle ne peut rien vous faire.

VeraCrypt va remplir le premier volume avec des données aléatoires et il est impossible de le distinguer du second volume qui contient vos données.

Créer un volume caché dans VeraCrypt

  • Lancez VeraCrypt et cliquez Create Volume.
  • Cochez l’option Create an encrypted file container et cliquez sur Next.
  • Sélectionnez Hidden VeraCrypt volume et cliquez sur Next.
  • Dans la création de volume, vous pouvez créer un volume normal et ensuite créer un volume caché à l’intérieur de ce premier. Vous pouvez aussi choisir le Mode Direct qui permet de créer un volume caché dans un volume existant.
  • Cliquez sur Select File et naviguez jusqu’au volume de VeraCrypt que vous venez de créer. Ouvrez-le et cliquez sur Next. Si vous avez choisi le mode normal, vous serez dirigé vers la section pour créer le conteneur.
  • Fournissez le mot de passe du volume externe et cliquez sur Next.
  • Choisissez le mode de chiffrement du volume caché
  • Définissez la taille du volume et faites en sorte que les réglages correspondent au volume externe.
  • Choisissez un mot de passe pour le volume caché. Il est très important de choisir un autre mot de passe que celui du volume externe.
  • vous pouvez bouger la souris de manière aléatoire pour renforcer le chiffrement.
  • Et c’est tout, vous venez de créer un volume caché.

Utilisez le volume caché de VeraCrypt

Quand vous voulez monter le volume externe, vous fournissez simplement le mot de passe de ce volume. Et vous (ou une entité externe) verra simplement les données de ce volume externe.

Cependant, vous ne pouvez pas écrire sur ce volume externe, car vous risquez d’endommager les données sur le volume caché. Pour éviter ce problème, ouvrez le volume externe et cliquez sur Mount Options.

Ensuite, cochez l’option Protect hidden volume against damage caused by writing to outer volume et fournissez le mot de passe du volume caché.

Notez que cela ne signifie pas que le volume caché est monté. Il n’y aura que son entête qui s’affichera avec la taille du volume.

Toute tentative d’écriture sur le volume caché sera rejetée. Pour ouvrir réellement le volume caché, vous devez simplement fournir son mot de passe.

C’est pourquoi il faut toujours utiliser 2 mots de passe différents pour ne pas mélanger le faux volume et celui qui contient vos données.

Associez un VPN avec VeraCrypt

On voit que VeraCrypt propose une sécurité irréprochable pour protéger ses fichiers. Mais la sécurité doit couvrir tous les aspects de votre vie numérique.

En plus de fichier, vous devez également protéger votre connexion internet avec des technologies tels que le VPN. Un Virtual Private Network vous permet de chiffrer totalement vos connexions en vous permettant de modifier votre adresse IP à la volée.

Pour que vous soyez obligé d’utiliser VeraCrypt, il faut d’abord que les gouvernements vous identifient et c’est quasi impossible si vous utilisez un bon VPN.

Nous vous recommandons de tester les offres de Hidemyass,NordVPN ou VyprVPN qui excellent sur la qualité, la protection de la vie privée et le prix qui vous reviendra moins cher pour des abonnements de longue durée.