Internet a été totalement désactivé au Burundi

Woman working at home office hand on keyboard close up.Il y a quelques semaines, il y a eu une tentative de Coup d’Etat au Burundi.

Le générale Niyombareh était à l’origine de ce coup de force parce qu’il estimait que le président Pierre Nkurunziza avait trahi tous ses serments et que la classe politique était corrompue.

Le Coup d’Etat s’explique par le fait que le président voulait briguer un 3e mandat pour les prochaines élections.

Et pendant le coup de force par les militaires, la BBC nous a appris qu’internet a été totalement désactivé au niveau national.

Les internautes au Burundi étaient complètement isolés du reste du monde et c’est une vieille tactique pour promouvoir la propagande et éviter que la population ne s’informe pas les temps de crise.

Le Coup d’Etat a été déjoué, mais ces quelques jours d’interruption d’internet nous apprennent qu’il est facile pour les autorités d’un pays de bloquer totalement l’accès à internet.

Et une telle coupure est intolérable quelle que soit la raison invoquée. Et si un pays peut couper internet de cette manière, alors il est évident qu’il peut surveiller toute sa population.

Il est important de déjouer la surveillance gouvernementale même si vous n’avez rien à cacher. Les programmes de surveillance ont pénalisés davantage les innocents que les vrais coupables.

C’est pourquoi, on vous recommande de passer par un VPN pour protéger votre droit à vous informer dans les périodes difficiles.

Vous pouvez trouver de nombreux VPN sur le web, mais on préconise de testerHidemyass, NordVPN ou VyprVPN. Ils proposent une connexion d’une excellente qualité, une bonne protection de votre vie privée et des prix abordables pour la majorité.