La justice délibère en faveur Kim Dotcom

kim dotcomKim Dotcom le propriétaire du tristement célèbre Méga Upload est toujours aux prises avec le gouvernement des Etats-Unis.

Une bataille qui jusque-là s’est révélée couteuse et où presque toutes les victoires ont été revendiquées par le gouvernement des Etats-Unis.

Récemment ce même gouvernement a tenté d’obtenir de la justice qu’elle valide la confiscation de biens d’une valeur estimée à 67 millions de dollars.

Actifs jusque-là gelés et appartenant à Kim. Ça ne s’est pas passé comme prévu.

Fugitifs, mais pas criminels

La justice américaine tente en vain de faire saisir les biens de Kim Dotcom en Nouvelle-Zélande. Leur demande a été rejeté par la cour néo-zélandaise qui estime que si la procédure devait se poursuivre, il serait pratiquement impossible à Kim de faire appel dans le futur.

Elle lui a donc accordé un répit. Les avocats de Kim se disent satisfaits et félicitent la cour pour ce jugement équitable et censé.

Mais la bataille est loin d’être terminé et le géant d’internet doit encore défendre ses biens acharnement car il semble bien que les requins ne lâcheront pas le morceau de sitôt.

Un VPN pour un utilisateur lambda

Pour un utilisateur lambda qui ne se connecte sur des services de partage que pour récupérer quelques Go de données, une bataille judiciaire est hors de question.

La plupart des affaires se résolvent avec un accord où l’internaute paie des sommes pour faire abandonner les poursuites. Mais avec un bon VPN (Hidemyass,NordVPN,VyprVPN ou IPVanish feront l’affaire) il est possible de se rendre invisible.

Le cryptage des données par les fournisseurs et la politique de non conservation des journaux de connexion des utilisateurs rend effectivement anonyme les utilisateurs qui peuvent ainsi en toute sécurité surfer sur internet. Et télécharger sans compter.